Recherche dans ce blog :

mardi 30 avril 2013

La légende de la Chapelle d'Orcival. (Puy-de-Dôme)


Contenu sponsorisé

Orcival, puy de Dôme.


Basilique Notre Dame d'Orcival.

Basilique Notre Dame d'Orcival.

Le maçon chargé des travaux de l'église d'Orcival ne savait pas trop où asseoir le plan et les fondations.
Il se demandait avec inquiétude quel était l'endroit préféré où, la Vierge manifesterait avec le plus d'éclat sa puissance et sa gloire.
Il eu enfin l'inspiration céleste:

 « Monte, lui dit une voix intérieure, monte sur la hauteur voisine et lance devant toi ton marteau, où tu le verras tomber tu édifieras le sanctuaire. »

La crypte de Notre Dame d'Orcival.
La crypte de Notre Dame d'Orcival.

Le marteau fut jeté, à l'instant, un ange l'emporta et le laissa choir au pied du val, sur l'emplacement actuel de la crypte.


 




Contenu sponsorisé





Sources: littérature orale de l'Auvergne, Paul Sébillot
              © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
             Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.

La pluie.


Contenu sponsorisé

La pluie.



   Un marchand revenait à cheval de la foire avec une valise pleine d’argent qu’il avait gagné.
    Une pluie torrentielle le mouillait jusqu’aux os ; aussi était-il de fort mauvaise humeur, il allait jusqu’à murmurer de ce que Dieu lui donnait un si mauvais temps pour son voyage.
   Sa route l’obligeait à traverser une forêt : quelle ne fut pas sa terreur, en apercevant un brigand qui le guettait au bord du chemin !
Déjà celui-ci le couchait en joue et pressait la détente de son fusil.   Notre homme, plus mort que vif, recommandait son âme à Dieu, mais il en fut quitte

lundi 29 avril 2013

Coutumes, usages et parler Riomois, Puy-deDôme.

Contenu sponsorisé

Riom, Puy-de-Dôme.

Riom, Puy-de-Dôme, usages et parler Riomois.

Riom puy de Dôme, le Marché


   Voici ce qu’en 1792 le citoyen La Vallée (le marquis de Bois-Robert) disait de Riom :
   « Riom, est la plus jolie ville de ce département, et l’on peut même dire une des plus jolies de la République.
  Bien bâtie, percée de rues larges et droites, entourée de promenades agréables, située au milieu d’une plaine aussi riante que fertile, elle réunit tous les charmes des villes modernes sans avoir rien de la monotonie qu’elles reçoivent communément de leur régularité.
   La Société est moins liante, moins hospitalière à Riom qu’à Clermont. Le ton y est plus froid, plus cérémonieux, c’est une des villes, ou l’on veut être Paris. La Révolution a cependant, un peu diminué ce faible ridicule. Elle tenait cette espèce de raideur des usages des gens de robe dont elle était pour ainsi dire peuplée sous l’ancien régime. Des juges et des plaideurs, tel fut longtemps le peuple de Riom ; et assurément un peuple de protecteurs et de protégés est

Visitons l'Auvergne de Clermont-Ferrand à Issoire.


Contenu sponsorisé

L'Auvergne de Clermont à Issoire.


 Promenade en Auvergne, visitons les plus beaux sites de la plaine de la Limagne, de Clermont-Ferrand à Issoire.


Sources : Fr3               © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.              Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.

dimanche 28 avril 2013

ASM-CA / MUNSTER à Montpellier.


https://www.regardsetviedauvergne.fr

ASM Clermont-Auvergne.

 Samedi 27 avril 2013.
La Yellow Army en déplacement à Montpellier.
La " Yellow Army "


  Le froid et la grisaille de ce samedi matin n'ont pas entamé la fidélité et la détermination de milliers de supporters Auvergnats.







ASM-CA
ASM-CA
    Bravant même la neige et le vent, rien ne pouvait arrêter l'armada de la "Yellow Army" envahissant le stade de la Mosson Montpellièrain d'une vague jaune et bleue, brandissant drapeaux, écharpes, perruques et déguisements de toutes sortes.
     Le ton était donné, et les vaillants joueurs n'eurent plus  qu'à suivre le mot d'ordre : "Tous en avant pour gagner" !
   Grosse entame de match des hommes de Vern Cotter, vaillants et déterminés ils sont sur tous les fronts, ils sont conquérants et vigilants, enchaînent avec succès les phases de jeu répétées mille fois à l'entraînement.
   Et ça finit par payer, après une première pénalité réussie des Irlandais, Wesley Fofana malin et rapide lob et  sert le redoutable Napolioni Nalaga qui réussit à fendre la barrière défensive rouge, et aplati fièrement le ballon derrière les poteaux, le pied sûr de Morgan Parra transformant sans problème, deux autres pénalités réussies et  la mi-temps arrive avec un score de 13 à 3.
   Après le repos des troupes, le jeu reprend de plus belle, mais les Irlandais ont sorti le grand jeu, ils reprennent du mordant et s'accrochent à leur adversaire avec leur légendaire ténacité.
   O'Gara le terrible glisse la balle entre les mains de Hurley qui vient aplatir dans le camp Auvergnat, transformation réussie, le score : 16 à 10, et il reste 18 minutes... les 18 minutes les plus longues que les supporters Auvergnats n'aient connues, mêlées, chandelles, tenaces les Irlandais du Munster sont courageux jusqu'à cette dernière mêlée qui les pousse à la faute...et c'est fini...OUF !

ASM-CA Le Président René Fontès.
ASM-CA le Président René Fontès.





 "ils l'ont fait l'ASM-CA est pour la première fois de son histoire qualifiée : en Finale de la H-CUP.






 Score final : 16 à 10 bravo aux Irlandais, et merci aux Jaunes et Bleus pour ce grand moment de rugby.
   Leur adversaire en finale sera le vainqueur du match : Toulon / Saracens.

ASM-CA




Contenu sponsorisé

Sources : You-Tube
                © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
          Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.

samedi 27 avril 2013

Vulcania, le VolcanBul.


Contenu sponsorisé
Vulcania

  Vulcania, le Volcanbul.


  Les visiteurs de Vulcania peuvent embarquer à bord du VolcanBul, un véhicule intelligent doté d'un système de guidage par GPS.
 
A quelques kilomètres de là, les chercheurs du LASMEA* mettent au point des véhicules qui, eux aussi, feront l'économie d'un conducteur. 
Bref, la voiture intelligente, c'est maintenant et en Auvergne !

* LASMEA de Clermont-Ferrand, LAboratoire des Siences et Matériaux pour l'Electronique et l'Automatique, est rattaché au CNRS/ST2 et à l'Université Blaise Bascal/UBP.
 
Le Volcanbul de Vulcania






carte vulcania
Carte pour Vulcania Auvergne.

Tarifs Vulcania 2013


Sources: You-Tube, Région Auvergne.
               Photo: © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
             Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.
Contenu sponsorisé

Le marché à Olliergues, Puy-de-Dôme.


Contenu sponsorisé

Le Marché à Olliergues.

 
Le marché à Olliergues, Puy-de-Dôme.
   La femme qui descend la rue de la gendarmerie, face au vieux château devant le clocher élancé, pense-t-elle à ce qu’Ollièrgues devait être autrefois ? 
   Oh ! Non, sans doute. Pourtant un souci la travaille, elle hoche la tête à petits coups et compte quelque chose sur ses doigts. L’a-t-on roulé sur le poids de son beurre ou bien n’a-t-elle pas su bien vendre ses fromages ?
    En tous cas elle s’en retourne de ce pas. Le bout doré d’une miche dépasse le panier de vannerie ; le sac rouge d’un paquet de café et le carton gris d’une boite de sucre se voient à

Saint-Roch, en Auvergne.


Contenu sponsorisé

Saint-Roch.


Saint Roch. pélerinage à chatel guyon

   Pour la fête de Saint-Roch le 16 août : aux Martres d’Artières, on part le matin de bonne heure, à quatre heures du matin ; chacun mène son bétail, même des lapins en panier… à quatre kilomètres du village, près d’une croix en pierre, où sont pendus de nombreux morceaux de pain que le prêtre vient bénir et qu'on donne aux bêtes.
Après la bénédiction de cierges, à la messe on va en procession au lieu-dit la

vendredi 26 avril 2013

Les roches Tuilière et Sanadoire, Puy-de-Dôme.


Contenu sponsorisé

Les roches Tuilière et Sanadoire.

Les roches Tuilière et Sanadoire, Puy-de-Dôme.
   Dans la vallée de Chaudefour, comme deux colossales gardiens protégeant l'entrée de la vallée du Chausse, les roches dites Tuilière et Sanadoire semblent monter la garde d'une invisible porte.
   Depuis environ deux millions d'années et crées par des remontées de lave sous la surface du sol, elles ne sont apparu que progressivement grâce au travail de l'érosion naturel.

Les roches Tuilière et Sanadoire, Puy-de-Dôme.

Le bloc de gauche est la roche Tuilière, à 1288 mètres de hauteur elle est formée d'une succession de divers type de  roche appelée Phonolite, parce qu'elles émettent un son clair lorsqu'on les frappe. Cette roche magmatique volcanique a aussi le grand avantage de se débiter facilement en dalles ce qui alimenta longtemps les

Besse - saint Anastaise, la vierge de Vassivière, le lac Pavin.


Contenu sponsorisé

Besse en Chandesse, la Vierge de Vassivière et le lac Pavin.


Besse, la Mairie.

   Besse, petite ville située à l’est  et à une lieue et demie des Monts-D’or.
BesseCette ville et la seigneurie qui en dépend, faisaient partie de l’ancien patrimoine de la Maison de la Tour d’Auvergne. Au commencement du douzième siècle, Giraud de la Tour en était Seigneur. En 1270, Bernard et Bertrand de la Tour, frères, accordèrent à cette ville des privilèges et coutumes, à l’exemple de plusieurs seigneurs de ce temps-là, qui, toujours accablés de besoins, vendaient aux bourgeois le droit de disposer de

jeudi 25 avril 2013

Organisation économique de l'habitat rural Auvergnat.


Contenu sponsorisé

 L'habitat Auvergnat.


La maison Auvergnate
   Après l’homme, la maison ; après la maison, le village. Commençons  donc par la maison. S’il te venait jamais fantaisie de venir visiter l’intérieur, le « home » de mon paysan, tu vérifierais l’exactitude de l’inventaire suivant :
La maison Auvergnate   A gauche, en rentrant, le dressoir où s’étale une bonne douzaine d’assiettes en grosse faïence, à fleurs rouges ou bleues, et à peu près autant de couverts en fer ou en plomb ; au-dessous sur un banc de pierre, une cruche de grès se versant dans un seau destiné à recevoir les eaux ménagères ; toujours  à gauche, au milieu de la pièce, un large foyer garni d’une lourde crémaillère, et de deux grosses pierres servant de chenets ; autour de l’âtre, trois escabeaux en bois et deux petits bancs adossés au mur dans la largeur de la cheminée ; au fond, le lit à baldaquin, à colonnes torses pour les riches et garni de serge verte ; sur le mur, près du chevet, le crucifix, le bénitier et la branche de buis bénit ; en face, l’armoire en bois de frêne ou de noyer, très-convenablement garnie, l’abondance du linge étant, en Auvergne, le signe le plus certain de l’aisance ; après l’armoire, et à droite, une longue table garnie d’un tiroir profond où se dépose le pain de la semaine ; sur des rayons disposés au-dessus de la cheminée, des « paillasses »(vastes corbeilles en osier), du lard, du salé, du jambon pour l’approvisionnement de l’année ; plus loin, des pains énormes du poids de vingt-cinq livres environ, destinés à défrayer le mois courant ; enfin, au-dessus de la table, et contre le mur, des estampes coloriées représentant le bienheureux Saint Benoit avec sa légende, les quatre fils Aymon et un Napoléon équestre.

La maison Auvergnate
  La maison est ordinairement entourée d’une enceinte en pierre, à hauteur d’homme, ou d’une haie vive.
   Le jardin, qui fait suite à l’habitation, s’étend sur la droite. Les bâtiments se composent : 1) d’une chambre à feu où se tient la famille ; 2) d’une grange, 3) d’une étable qui, en hiver, sert de dortoir ; 4) d’un grenier. La grange est éclairée par des trous pratiqués dans la toiture ; les autres pièces ne reçoivent de jour que par la porte, notre paysan, qui est son propre architecte et assez souvent, son propre maçon, ignorant encore le « luxe » des fenêtres. Les toits sont d’ailleurs invariablement en chaume.
    En face du jardin, à côté du fumier et de la mare fétide que le paysan entretient sous le nom d’abreuvoir, est une petite maisonnette percée d’un jour au levant, et d’où sort un douloureux et continuel grognement ; c’est là que s’engraisse une des spéculations du paysan, qui, deux fois l’an, conduit au marché un porc vigoureux, à la hure puissante, à la membrure énorme.
   Au premier étage de la maisonnette habite, la nuit, sous la protection d’une porte à coulisse, le harem du roi de la basse-cour.

  Dans nos montagnes, l’existence de la maison se rattache intimement à celle du village, par l’application à certaines dépenses du principe de l’association. Ainsi, chaque ménage cuit son pain à un four commun, moyennant une redevance en blé au propriétaire qui se charge des réparations, du chauffage, et de la surveillance qu'exige la cuisson. Les lessives se font également dans une cuve commune, et chacune contribue, dans une proportion fixée d’avance, à la fourniture des cendres.
  
La maison Auvergnate
Enfin la conduite du bétail aux pâturages du Puy de Dôme, où il doit séjourner plusieurs jours, est organisée d’après le même système. Chaque maison doit, à tour de rôle, se charger, sous sa responsabilité, de cette conduite, qui exige, de la part du berger, une attention continuelle, des jambes de fer et une connaissance parfaite des localités sur lesquelles le troupeau devra être dirigé. Le matin du jour fixé pour le départ, le berger, son havre-sac blanc sur l’épaule, le manteau de laine sur le bras, un long bâton à la main, se place au milieu du « Coup-d’Air », et pendant dix minutes environ, crie de sa plus  forte voix :
-«  Mèna lu biu, mena lu biu, lascia la vacha ! »(Menez les bœufs, lâchez les vaches !)
  
La maison Auvergnate
Dans cet intervalle, on voit sortir de chaque maison, pour venir se rallier autour de leur guide et entreprendre avec lui un voyage de plusieurs lieues, tout le bétail que ne réclame pas le travail des champs et que le laboureur veut laisser reposer. Arrivé, à la chute du jour, au pied du Puy de Dôme, le berger choisit les pâturages où il pourra parquer le plus sûrement son troupeau pour la nuit, puis il va chercher un gîte dans une de ces cabanes de paille et de branches d’arbre qu'entretiennent à frais communs, sur le versant de la montagne, les villages qui envoient aux mêmes pacages.



 Sources: Les Français peints par eux-mêmes, 1841.
Contenu sponsorisé
                  © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
                  Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.


         

Inondation en Limagne Auvergnate de l'an 580.


Contenu sponsorisé

La Limagne d'Auvergne en 580.

Le Roi Childebert II
Le Roi Childebert II.
   La cinquième année du roi Childebert II (1) en 580, une espèce de déluge pesa sur la contrée d’Auvergne : pendant douze jours la pluie tomba sans relâche, et la Limagne fut tellement inondée, qu’en beaucoup d’endroits on ne put en ensemencer les terres.
    Les grands fleuves comme la « Loire » et le

mercredi 24 avril 2013

Le noyer d'Auvergne, du bois à l'huile.


Contenu sponsorisé



   Le noyer d’Auvergne, du bois à l’huile.


  Depuis toujours nos chemins et talus d’Auvergne semblent connaître cet arbre vigoureux et généreux, très présent il pousse partout, tantôt en lignées, ou isolé au milieu d’une parcelle.
  Le noyer est très utilisé, autant pour ses fruits, son bois jusqu’aux racines, même ses feuilles sont cueillies pour faire breuvages et onctions diverses.
 Il y a très longtemps, au moyen-âge, pour les feux de la Saint-Jean il était de coutume de faire bénir des bouquets composés de feuilles de noyer, lierre et fenouil cueilli avant

Prunus en fleurs.


Contenu sponsorisé

Prunus, cerisier du Japon.


Fleurs de Prunus

  C'est le printemps, les Prunus sont tout en fleurs, enfin...!



Sources:© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
 Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.

mardi 23 avril 2013

Visitons l'Auvergne: Notre Dame de Monton, Puy-de-Dôme.

Contenu sponsorisé

 La statue monumentale de Notre-Dame de Monton.

Notre Dame de Monton



Notre Dame de Monton

 
  La vierge de Monton, est une des plus hautes de France, la deuxième après Notre-Dame de France au Puy-en-Velay, elle est située à 586 mètres d'altitude, au sommet d'un plateau offrant un panorama sur 360° dominant une immense plaine  dans laquelle

lundi 22 avril 2013

Visitons : les Gorges de l'Allier qui traversent l'Auvergne.


Contenu sponsorisé

  Les gorges de l'Allier en Auvergne.

  Partons pour une grande balade le long des Gorges de l'Allier, au nord d'abord à saint-Pourçain-sur-Besbre avec le parc d'attractions: le Pal,  les thermes de Vichy, le Centre National du Costume de Scène à Moulins.
   Au sud, avec les réputés Restaurants et gîte de Régis et Jacques Marcon à saint Bonnet le Froid,  en passant par Vulcania, les burons et la fabrication de la tomme du Cantal, la grandiose Chaîne des Puys et les monts du Cantal, Issoire et son abbatiale saint-Austremoine, la Basilique saint-Julien de Brioude, le cloitre de l'abbaye de Lavaudieu, le Puy en Velay et ses Fêtes Renaissance du Roi de l'Oiseau, le Festival Europavox de Clermont-Ferrand, et enfin

Visitons Issoire, Brioude et Lavaudieu.


Contenu sponsorisé

D'Issoire à Lavaudieu en passant par Brioude.


    Commençons cette visite Auvergnate dans le Puy-de-Dôme : l'église Saint-Austremoine d'Issoire, du 12ème siècle. L'ancienne abbatiale Bénédictine est un  véritable chef-d'oeuvre de l'art roman de Basse-Auvergne, tous ses chapiteaux sont finement sculptés et colorés.
Puis partons dans le département de la Haute-Loire, Brioude d'abord et son église  Saint-Julien, du 11 ème siècle (vers 1060) construite avec toutes sortes de pierres aux colorations variées, ornée de nombreuses sculptures délicates tout comme les jolies peintures de sa  chapelle dédiée à Saint-Michel.
    Pour finir pénétrons dans le  monastère de Moniales de Lavaudieu (ou saint-André de Comps), du 11ème siècle lui aussi, encore entouré de son cloître à deux galeries superposées unique en Auvergne, elle possède de nombreuses fresques Romanes et Byzantines, ainsi que de très belles sculptures.

   Bon Voyage...! En Auvergne.

 




Sources : Youtube
               Auvergne-Tourisme-info
               © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
               Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.
Contenu sponsorisé

dimanche 21 avril 2013

La Chanson du Coutelier Thiernois, (Puy-de-Dôme)


Contenu sponsorisé

La Chanson du Coutelier Thiernois.

 
Les Couteliers Thiernois

Aussitôt que paraît l'aurore,
Le feu brille dans l'atelier.
Du fer le tintement sonore,
Se mêle aux chants du coutelier. 
L'ivoire et la corne brillante
Attendent près du noir fourneau.
La meule tourne impatiente
Fils de la lime et du marteau,

La Chaîne des Puys et la Faille de la Limagne, à l'UNESCO.


Contenu sponsorisé

L'Auvergne avec chaîne des Puy et la faille de la Limagne à l'UNESCO.

UNESCO, puy de dôme
UNESCO

Puy de dôme et UNESCOUNESCO
puy de dôme  et UNESCO



Sources : Conseil Général du Puy-de-Dôme.
               © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
            Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.

Contenu sponsorisé

La Tulipe.


Contenu sponsorisé

La Tulipe. (Charmes dangereux)

 
Fleurs de Tulipes

Un jour, en parcourant les sentiers d’un parterre,
Je m’arrêtais pensif, et je vis chaque fleur,
L’une par sa beauté, l’autre par son mystère,
Sourire à mes regards, où répondre à mon cœur.
Je les interrogeai, mais toutes, en silence,
S’exprimaient à mes yeux par un aveu discret.
Leurs calices s’ouvraient en toute confiance
Et leurs parfums pour moi n’avaient pas de secret !
 
Fleurs de Tulipes

L’une me disait : je soupire,
-« Car je suis de Vénus la fleur » (La Rose)
L’autre me disait que  Zéphire
N’osait effleurer sa candeur (la Violette Blanche)
Et toutes me faisaient de même
Leur aveu le plus délicat.

Fleurs de Tulipes

En me divulguant leur emblème,
Leur fraîcheur prenait plus d’éclat :
-« Je suis la fleur de l’innocence » (La Marguerite)
-«  Je suis la fleur de l’espérance (L’Iris)
-«  Je suis la fleur du tendre amant (La Jonquille)
-« Moi, je suis la fleur de l’absence (L’Absinthe)
-«  Et moi la fleur de la constance,
Car jamais aucune ne ment » (L’Amarante)
 
Fleurs de Tulipes

Mais quelle est cette fleur qui parmi vous se carre ?
Empruntant vos couleurs pour séduire un seul jour,
De vos charmants attraits en vain elle se pare,
Il lui manque l’odeur, il lui manque l’amour !
On paye au poids de l’or, cependant son sourire,
On exalte bien haut son air impérieux,
Et si la vanité lui décerne un empire,
Vos suaves senteurs le méritent bien mieux.
 
Fleurs de Tulipes

C’est la tulipe froide et fière
Élevant sur sa tige altière
Ses pétales de soie et d’or.
N’enviez pas son opulence,
Car elle a perdu l’innocence,
Et ce parfum est un trésor !

Fleurs de Tulipes

 

Sources : Les Fleurs, Jules Bondon.
                 © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
                 Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.
  Contenu sponsorisé

samedi 20 avril 2013

1914/1918 la vie de Marcelin B. ambulancier Auvergnat à Verdun.

Contenu sponsorisé



Le Journal de Marcelin B.

Ambulancier au 401ème R.I.


Marcelin B 1914.
Le carnet de Marcelin B. 1914/1918
Brancardie
r au 108 régiment d'infanterie
de Bergerac
    Début décembre 1914, il quitta sa douce campagne de la Limagne Auvergnate, et le petit village de Moissat pour un grand voyage qui devait l'emporter  loin de sa terre natale, pour une destination et une durée inconnues.
    Il n'avait sans doute pas beaucoup eut l'occasion d'aller au-delà de la limite du canton de Vertaizon, de prendre le train, et surtout d'abandonner sa famille, sa terre, et ses bêtes,  les foins étaient rentrés dans les granges, les vendanges prometteuses terminées, le

vendredi 19 avril 2013

Le Train Panoramique des Dômes revient...


Contenu sponsorisé

La Panoramique des Dômes.

Le Train Panoramique des Dômes.
train Panoramique des Dômes

   Après une longue période d'arrêt le train Panoramique des Dômes reprends du service bientôt.

Le Train Panoramique des Dômes.

   Les caprices de la météo et de nombreux incidents techniques l'avaient obligé à une cessation de ses navettes vers le Géant des Dômes, bien calme le sommet va enfin pouvoir retrouver la foule avide du grand air et des grands espaces sauvages.

Le Train Panoramique des Dômes.

  C'est donc le  2 mai prochain, que la navette va reprendre pour la plus grande joie des Auvergnats et des touristes impatients.

Le Train Panoramique des Dômes.

 Des changements dans la gestion, des modifications techniques et du personnel qualifié renforcé, font espérer une remise en service efficace et sans nouveaux problèmes , effaçant les mauvais souvenirs d'avant l'hiver 2012.

Le Train Panoramique des Dômes.



Source : Photos :© Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
                     Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.
Contenu sponsorisé

L'Auvergne sous la révolution, Lezoux, Puy-de-Dôme.


Contenu sponsorisé

 
Lezoux, Puy-de-Dôme.

Lezoux en janvier 1800.

 
Le 6 nivôse an VIII (6 janvier 1800).

   -Pierre Raymond, dit Coulaudon, fils à un autre Pierre, cultivateur aux Chalards, commune de Lezoux, 21ans.
  Et Jean Smith, fils de Georges, déserteur, manouvrier à Lezoux, 25ans.
Sont prévenus de « Mutilation d’un Arbre de la République ».

   A Lezoux, les arbres de la Liberté n’avaient pas de chance. Tous y passaient à tour de rôle. On se rappelle que, le 8 ventôse an V, quatre avaient été mutilés dans divers quartiers durant les ténèbres.
Il en restait un, planté sur la place de l’horloge. Eh bien, le pauvre solitaire tomba sous le fer d’un assassin durant la nuit du 19 au 20 fructidor an VIII. Au matin, on le vit rompu à la hauteur de sept pieds, au niveau de la caisse qui le protégeait, la tête tristement inclinée vers la terre et ne tenant plus que par quelques fibres.
M. Gilbert-Amable Delapchier, juge de paix et officier de police de la section de Courcour (sic), substituant le citoyen Marc, juge de paix du chef-lieu du canton de Lezoux, fit réunir tous les habitants du quartier et entendit trente témoins, mais il ne put découvrir le moindre indice.
   Alors il en fit citer de nouveaux, dont les déclarations laissèrent planer quelques soupçons sur les deux prévenus qui avaient dansé la veille, au son d’un fifre et d’un tambour, dans les rues avoisinantes. Un colporteur corrobora ces soupçons lors d’une troisième enquête.
   Cependant tout cela ne revêtait plus le caractère de gravité que jadis la Justice avait reconnu aux attentats de ce genre.
Car, malgré l’information très sérieuse instruite par Jean Murol, directeur du jury de Thiers, et malgré la contumace des deux inculpés, une ordonnance de non-lieu intervint en faveur de Jean Smith, puis un jugement d’acquittement en faveur de Pierre Raymond :

« Reconnu coupable du fait, mais pas dans l’intention de crime… »




Sources : Le Tribunal Criminel du Puy-de-Dôme, Marc de Vissac, 1897. 
               © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
            Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.




Contenu sponsorisé

jeudi 18 avril 2013

Avertissement Auvergnat.


Contenu sponsorisé

Humour Auvergnat


La paysanne

Vous êtes prévenus le paysan Auvergnat n'est pas préteur...!




Source : Photo :© Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
                    Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.  
Contenu sponsorisé

Patrimoine de l'Allier, Villes, Châteaux, Eglises.


Contenu sponsorisé

L'Allier, son patrimoine en gravures anciennes.

Les richesses du Bourbonnais.


patrimoine de l'Allier Ainay le Château
Ainay le Château

patrimoine de l'Allier Le beffroi de Charroux
Le beffroi de Charroux

patrimoine de l'Allier Chantelle
Chantelle

Abonnez vous à ce blog :

Inscrivez une adresse mail ci-dessous, renseignez la vérification anti-robot, cliquez sur le lien du mail que vous recevrez et voilà c'est tout simple, vous recevrez un mail à chaque nouvelle publication et rien d'autre.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Derniers articles et archives ;