Si vous utilisez un bloqueur de publicités, merci de le désactiver pour ce site, pour que celui-ci reste libre et indépendant, merci de votre compréhension.

samedi 30 décembre 2017

Les Auvergnats de Paris : le Chaudronnier.

Le Chaudronnier.

Le chaudronnier, Auvergnat de Paris.
Un des derniers Chaudronniers.

   Je voudrais  parler du chaudronnier ambulant, bien que ce petit métier, comme tant d'autres, se soit presque complètement éteint à Paris.
   Dans nos campagnes, on rencontre quelquefois encore de ces artisans qui font leur travail sur la place publique, près de la mairie, de l'église, ou au carrefour des routes. Leur présence se signale de loin par l'odeur de l'étain chaud et la réunion autour d'eux

mardi 26 décembre 2017

Album photos anciennes noir et blanc : Militaria 14/18.

Album : Militaria 1914/1918.

album photos anciennes noir et blanc : Militaria.
Album photos anciennes noir et blanc : Militaria.

Comme pour tous les autres albums, toutes les photos sont originales et inédites sauf utilisation dans un article de ce blog. Les mises à jour se feront régulièrement.

Consultez tous les albums dans la colonne de droite de la page d’accueil. ►
Bonne visite.

samedi 23 décembre 2017

Poème d'Auvergne : Vieux Noël de chez nous.



Vieux Noël de chez Nous.

CPA Noêl en Auvergne.
CPA Noêl en Auvergne.

C'est un soir gris et sale, il neige sur la ville ; 
On entend dans Paris rire de gais passants,
Des bandes de fêtards qui vont d'un pas agile
Vers des lieux de plaisir, vers de tristes beuglants.

Les restaurants de nuit, les cafés, les tavernes,
Où de pâles beautés aux vieux font les yeux doux,
Ont allumé ce soir leurs nombreuses lanternes,

lundi 18 décembre 2017

Des féministes à Saint-Priest-en-Murat, dans l'Allier.

Saint Priest-en-Murat,

 Berceau du féminisme français.

Saint Priest en Murat, les féministes
"Saint Priest en Murat 10 août 1941"
   En découvrant par hasard, cette belle photo ancienne nous sommes surpris de trouver au milieu d'une rue de Saint-Priest-en-Murat, une telle concentration de jolies femmes dans une rue totalement déserte. Difficile d'imaginer ce qui a motivé ces élégantes à arpenter cette petite rue, élégantes et souriantes tout en s'affichant avec une visible détermination 
   Mais, après quelques recherches, voilà encore plus extraordinaire. Ce petit village perdu dans la campagne Bourbonnaise où défilent ces drôles de dames, n'est pas totalement inconnu. Il a eu la chance de voir naître une célèbre journaliste, conférencière et pionnière de la lutte pour les droits des femmes : Mademoiselle Hubertine Auclert, née en 1848 et disparue en 1914 à Paris. Il se pourrait donc bien que nos belles promeneuses soient, en fait, venues ici, lui rendre hommage, peut-être à l'occasion d'une cérémonie en son honneur, le mystère reste entier.  

Les batailles de Hubertine Auclert :

1879 : 
Extraits de son discours au congrès ouvrier socialiste de Marseille :

   " Proclamez l'égalité entre les êtres que le hasard de la naissance fait homme ou femme "

  " La femme est comme l'homme, un être libre et autonome. A elle, comme à lui, la liberté de choisir la voie qui lui convient " 

  " Femmes de France, je vous le dit du haut de cette tribune, ceux qui nient notre égalité dans le présent, la nieront dans l'avenir "

  Courageuse et acharnée elle fut à l'origine de nombreuses pétitions des plus variées comme : sur le manque d'eau des fontaines du cimetière du Père-Lachaise, ou encore l'inscription des femmes sur les listes électorales, la séparation de biens légales, elle a fait obtenir aux caissières de magasins et employées d'ateliers le droit de s’asseoir, elle a aussi fait évoluer les conditions de vie et l'instruction des femmes arabes en Algérie, et bien d'autres revendications. 
  En 1880, autonome et vivant seule, elle refuse de payer des impôts au motif que : " les femmes n'ayant pas de droits, elles ne peuvent avoir de charges. "
En mai 1908 pour dénoncer l'exclusif droit des hommes au suffrage, elle se rend, avec quelques "suffragettes" dans un bureau de vote Parisien, pour y faire du scandale, renversant les urnes et piétinant les bulletins sous les yeux scandalisés de ces messieurs. Il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour qu'enfin soit institué le Droit de vote des femmes, le 21 avril 1944. 

En 1881 elle fonde le journal : La Citoyenne.

 1900 : Elle revendique pour les femmes le droit de porter ou non le nom de son époux.

   " Il est inadmissible qu'une femme se fasse estampiller comme une brebis du nom de l'homme qu'elle épouse "

   Quel personnage notre Auvergnate, "Femen" avant l'heure, elle batailla aussi pour faire évoluer le vocabulaire français, en féminisant les mots exclusivement masculins, et ce n'est que  tout récemment  que l'Académie Française a promis de se pencher sur le sujet, par la féminisation de certains noms de métiers, titres, fonctions et grades : auteure, colonelle, écrivaine, substitute... Le chemin est long, mais les choses bougent  petit à petit.

Une rue de saint-Priest-en-Murat.

 La rue  de saint-Priest-en-Murat aujourd’hui, 76 ans après. (Google Map)




Consultez tous les albums dans la colonne de droite de la page d’accueil. ►
Bonne visite.



Sources : Textes et photos © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog  de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.

vendredi 15 décembre 2017

Le Mexicain amoureux (d'une Auvergnate)

Le Mexicain amoureux.

Usson le village.
Usson.


Le Mexicain amoureux.
   L'histoire qu'on va lire m'a été contée en Auvergne, l'été dernier, par la maman d'un de mes amis, dont l'accorte vieillesse se pare de mille grâces souriantes, à la fin d'un repas pris au jardin et arrosé d'un délicieux vin de pays, gai et fruité.
   Derrière nous, une gorge d'où montait, avec le grondement du torrent, une fraîcheur que rendait plus exquise le souvenir d'un après-midi torride. Devant nous, une vaste vallée fermée, à cinq lieues de là, par la chaîne des Puys que le couchant teignait de violet, et, en premier plan, la montagne d'Usson, où une monumentale statue de la Vierge domine les ruines du

mardi 12 décembre 2017

Nouvelles photos anciennes en noir et blanc.

Photos de famille  noir et blanc : 1930/40


Photos de famille noir et blanc
Deux jeunes skieuses bien équipées pour dévaler les pistes. 


Photos de famille noir et blanc
Belles jeunes filles en tenue pour ce gars chanceux bien entouré. 


Photos de famille noir et blanc
L'élégance de l'uniforme pour ces deux couples de jeunes gens, les lieutenants : Stuart et Peter. 


Photos de famille noir et blanc
Pose au jardin pour la photo de famille.


Photos de famille noir et blanc
Petit instant de bonheur d'amis au soleil


Photos de famille noir et blanc
Les quatre élégantes : chapeaux, sacs à mains, gants blanc, et robes à jabot de dentelle.


Comme pour tous les autres albums, toutes les photos sont originales et inédites sauf utilisation dans un article de ce blog. Les mises à jour se font régulièrement.


Consultez tous les albums dans la colonne de droite de la page d’accueil. ►
Bonne visite.


Sources : © Albums photos noir et blanc : regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog  de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.

samedi 9 décembre 2017

Téléthon 2017.

Téléthon 2017.




Comme chaque année, les milliers de bénévoles du Téléthon sont mobilisés contre ces maladies qui frappent encore trop souvent. Quel que soit le temps, partout en France, des petits villages de campagnes aux grandes villes, ils rivalisent de courage et d'audace pour apporter leur soutient aux malades et chercheurs.
Alors, vous aussi, faites un don, faites un don d'espoir.

Téléthon 2017 - Faites un don

jeudi 7 décembre 2017

Album Photos noir et blanc : Mariages.

Photos anciennes noir et blanc :

 Mariages, 

Communions,

 Baptêmes... 


Album photos noir et blanc : Mariages, Communions, Baptêmes...

L'Album


   Voici un nouvel album partagé sur Google-Photos, il est tout particulièrement consacré aux Mariages et autres fêtes familiales. Pour ces grands événements, toute la famille était réunie, des plus jeunes aux plus âgés tout le monde revêtait ses plus beaux habits, c'était une des rares occasions de rencontrer, oncles et tantes mais aussi les cousins parfois éloignés, les amis ou collègues de travail.

Consultez tous les albums dans la colonne de droite de la page d’accueil. ►
Bonne visite.



Sources : © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog  de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.