mercredi 29 août 2018

L'Auvergne d'hier, deux hôtels restaurants en vieilles photos.


Hôtels Restaurants d'hier en Auvergne


Photo ancienne de l'hôtel Vindrié, Champeau, 63.
Hôtel Vindrié, Champeau, 63.
  Nous voici dans le Puy-de-Dôme, à Champeau dans les gorges de la Sioule, sur la commune de Servant. L'Hôtel-Restaurant Vindrié était réputé pour ses bonnes fritures, ses truites, son jambon de pays et son poulet cocotte, selon les publicités. Dans un tel endroit si calme, prendre son repas sur les terrasses ombragées devait être très agréable, c'était aussi un centre d’excursions pour profiter des belles routes et des magnifiques paysages des gorges de Chouvigny, du Pont de Menat, etc. La Simca 1000 devant nous laisse à penser que nous sommes dans les années 60/70.


Photo noir et blanc de l'hôtel du Cheval Blanc de Chevagnes, 03
Hôtel du Cheval Blanc de Chevagnes, 03
   Nous voici ici dans le département de l'Allier, à Chevagnes, un groupe vient sans doute de participer à un bon repas à l'hôtel du Cheval Blanc. Il semble que l'établissement existe toujours.
Si vous avez des précisions à apporter sur cet article, n'hésitez pas, les commentaires sont possible en bas de la page.



Sources : Les Albums de photos originales et inédites à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Originales Regards et Vie d'Auvergne



dimanche 26 août 2018

Photo noir et blanc à identifier : Super-Besse, Puy-de-Dôme.




Super-Besse.


Photo noir et blanc : Super Besse.
   Sur cette photo ancienne il semble que nous soyons sur le site de la station de ski de Super-Besse, les bâtiments tout en longueur au centre, et la "tour de la Biche" en construction à gauche semble le prouver. Mais pour la date, là c'est moins facile à déterminer, on voit bien une deux chevaux camionnette et un plus loin une de ses jeunes sœurs : une Dyane, on va dire vers 1968/1970. Si vous avez des précisions à apporter, vous pouvez le faire en commentaire au bas de l'article, merci.

Sources : Les Albums de photos originales et inédites à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Originales Regards et Vie d'Auvergne


mercredi 22 août 2018

L'Auvergne d'hier : les militaires du 97ème RIT de Riom en 1914.



97 éme Régiment Infanterie Territoriale.

Photo noir et blanc : 97 RIT de Riom, 1914.
97 RIT de Riom.
   Ce Régiment qui était, à cette époque, stationné à Riom, il était composé de quatre bataillons et chacun de 4 compagnies, les classes 1894 à 1899 furent les premières à gagner Riom de toute la région. Il était sous les ordres du Lieutenant-Colonel Simon. Le 16 août 1914 il quitte Riom. Le régiment  est affecté à la défense de la place de Lyon, il a aussi participé à de nombreuses interventions sur les fronts : en Champagne, Meuse, La Somme, L'Aisne, La Lorraine, les Vosges... 
Outres de nombreuses missions de surveillance, ce qui les faisaient appeler 'les Pépères" les fantassins participaient aux travaux de réalisation d'abris, de tranchées, boyaux de liaison et d'évacuation jour et nuit, ils ravitaillaient en eau, nourriture, matériels et munitions, souvent sous le feu de l’ennemi. Leur équipement "le barda" était assez démodé voir obsolète au début du conflit, on remarque le képi et le haut du col  avec le numéro du régiment en blanc, réservé au troupes territoriales. Ce lourd paquetage fait de toile lourde, de cuir et de bois pouvait peser jusqu’à  30 kilos, on aperçoit les brodequins cloutés, les cartouchières, bidon et hache et bien sur le fusil  "Lebel"un modèle avec sa baïonnette.
La ville de Riom n'était pas vraiment une ville de garnison même si elle a hébergé plusieurs casernes : Dombrowsky, Vercingétorix, d'Anterroche (Auteroche) et le  105 ème RI, Lafayette.



Texte au dos de la photo :


" Monsieur Goy 
Antoine fils ...(illisible), 
Mont-Dore les bains, 
Puy-de-Dôme."

   "Cher Antoine
Ton père qui tantvois un baisé et que
tu sois bien sage
en brasse ta mère pour mois et ton frère
Ton père qui pance à vous
Goy "
3 septembre 1914



Sources : Les Albums de photos originales et inédites à voir dans la colonne de droite.© Regards et Vie d'Auvergne

dimanche 19 août 2018

L'Auvergne d'hier : La fanfare le Réveil Clermontois.




"Le Réveil Clermontois"

Photo noir et blanc : le Réveil Clermontois.
 Le Réveil Clermontois.
   Voici une nouvelle photo ancienne inédite. Grâce à l'annotation du bas nous savons qu'il s'agit de la fanfare de trompettes indépendants "Le Réveil Clermontois" posant sur une place, peut-être la place Delille à Clermont-Ferrand ? On trouve aussi les noms de deux musiciens : "André Poton" et "Louis Boutrais". Cette association a déposé ses statuts en préfecture le 3 janvier 1923 et avait son siège rue des trois ponts.. Si vous avez des informations à rajouter, vous pouvez laisser un commentaire au bas de cet article, merci.

Sources : texte et photo Les Albums de photos originales et inédites à voir dans la colonne de droite.© Regards et Vie d'Auvergne



jeudi 16 août 2018

Le Paysan en grève, 2/2 suite et fin.



Photo paysan de Besse

Le Paysan en grève 2/2.

   Alors, on offrit aux ouvriers d'usines des salaires d’instituteurs pour travailler la terre. Il en vint; pas assez. Encore fallait il leur conserver la journée de huit heures, inconnue des campagnes !
   Et le Paysan, les mains derrière le dos souriait devant la gaucherie de ces laboureurs improvisés, et haussait les épaules en les voyant rentrer des champs en plein après-midi, leur journée déjà finie.
Peu de travail, besogne mal faite, les prix sur le marché devenus invraisemblables, montaient, montaient toujours, laissant loin derrière eux les prix pratiqués avant la grève, par le "Paysan-Vampire".
Les bouchers se disputaient à coup de pistoles des veaux étiques et

mardi 14 août 2018

Le Paysan en grève.



"On parle beaucoup de grèves ces temps-ci. 1/2

Les paysans.

   Toutes les corporations, les unes après les autres, auront eu leur période de cessation du travail." 
Le Paysan, seul, n'a pas encore suivi le mouvement. Qu'adviendrait-il s'il se mettait en tête de  faire : lui aussi, la grève ?
C'est le fragment d'histoire future que nous présentons aujourd'hui à nos lecteurs.

   Alors, il se fâcha...
  Trop longtemps, on l'avait vilipendé dans une campagne de presse aussi inepte qu'injuste. Trop longtemps, il avait vu se fixer sur lui les regards jaloux des bourgeois et des commerçants. Trop longtemps, il avait entendu susurrer à ses oreilles l'épithète infamante : repu ! ... profiteur !... vampire ! ...
 La mesure était comble : il se fâcha.
 Il se fâcha pour de bon.
  il parcourut une dernière fois les champs fécondés de ses sueurs et,

jeudi 9 août 2018

Photo noir et blanc à identifier : Vichy vers 1900 ?


Foire de Vichy vers 1900-1930 ?


Photo noir et blanc à identifier : foire de Vichy. (?)
Photo de la foire de Vichy. (?)

  Bonsoir à toutes et tous, voici une photo noir et blanc qui semble dater des années  1900/1930, elle représente un champ de foire, en principe de Vichy, mais sans garantie. Saurez-vous reconnaître cette place, les grands bâtiments qui l'entourent, il y a aussi beaucoup de matériel agricole : faucheuses, râteaux-faneurs, semoirs et, au premier plan, visiblement, une Vespasienne pour ces messieurs.



Sources : Les Albums de photos originales et inédites à voir dans la colonne de droite.© Regards et Vie d'Auvergne

mardi 7 août 2018

Cuisine : Trio de canapés gourmands d'Auvergne.




Canapés gourmands d'Auvergne.

Canapés gourmands d'Auvergne.

La canicule sévit en Auvergne depuis plusieurs jours, les températures suffocantes ont tendance à nous couper un peu l'appétit, alors voici une idée de cuisine simple et économique qui plaira à tout le monde. Trois petits toasts qui se dégustent en entrée ou même pour accompagner l'apéro. 

Canapés gourmands d'Auvergne.

Tartine fleurs de Bourrache, sur sa fourme d'Ambert et ses poires du jardin, agrémentée d'aneth et d'ail d’Auvergne.

Canapés gourmands d'Auvergne.

Tartine mini tomates poires jaunes du jardin sur son lit de saint Nectaire fondu, agrémentée d'une pointe de persil et de graines de pavot.

Canapés gourmands d'Auvergne.

Méli-mélo de tomates avec son filet mignon de porc froid sur pain toasté aux céréales arrosé d'un filet d'huile de noix et rehaussé d'un peu d’échalote ainsi qu'une pincée de sel de céleri. 

 Et...bon appétit !

Sources : © Regards et Vie d'Auvergne

jeudi 2 août 2018

Visitons l'Auvergne : l'église de Nonette,63.



Nonette, Puy-de-Dôme.

Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.

   L'église saint-Nicolas de Nonette est un vrai petit trésor caché, encore un, comme dans beaucoup de nos petits villages Auvergnats.

Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.

 Ici, nous trouvons un spécimen de constructions mélangées d'art roman et gothique. souvent remanié au fil des siècles. Le portail occidental du 12ème, 14ème et 15ème siècles.

Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.


Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.




Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.



Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.

   Le tympan de l'entrée : au centre un ange exterminateur, à droite une sirène et à gauche un âne.

Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.


Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.

Des fouilles ont, semble-t-il,  mis à jour des bas-reliefs enfouis dans les murs.

Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.

Copie de ce  bas-relief retrouvé.


Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.



Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.



Eglise saint Nicolas de Nonette, Puy-de-Dôme.

Si vous passez vers Issoire, une visite s'impose, pour cette église, mais aussi pour son charmant village aux ruelles fleuries et vieilles maisons.

Sources : Les Albums de photos originales et inédites à voir dans la colonne de droite.© Regards et Vie d'Auvergne

Bon à savoir :

Sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, le Top10 des meilleurs articles, etc etc, il y a surement encore plein de choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettez un "j'aime" et abonnez-vous à la page Facebook /

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.