samedi 19 janvier 2019

Photo ancienne à identifier à Vichy.

Photo à identifier à Vichy vers 1930.

Vichy, photo à identifier.
Vichy, photo à identifier.

Voici une photo ancienne, avec pour seule indication au dos Vichy, la plaque d'immatriculation AN a bien été utilisée pour l'Allier dans le passé, de 1928 à 1939. Pourrez-vous apporter des informations plus précises ? Si vous connaissez ce lieu, utilisez l'espace pour les commentaires réservé sous cet article, merci.


   Sources : Les Albums : CPA, Vieux Papiers, Photos originales et inédites, collections à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne.



mercredi 16 janvier 2019

Pique-nique à la campagne.

Pique-nique en 2 chevaux.

Photo noir et blanc : pique-nique en 2CV.
Pique-nique dans les bois.

    Ah ! La saveur d'un pique-nique à la campagne, au beau milieu des bois, avec pour compagnie le chant des oiseaux. La 2 chevaux Citroën est fantastique, elle passe partout, et vous transporte en souplesse. Pas de problème pour faire entrer le matériel de camping dans le coffre, table, chaises pliantes. A nous le saucisson et le vin rouge sur la nappe à carreaux, bon appétit mesdames.


   Sources : Les Albums : CPA, Vieux Papiers, Photos originales et inédites, collections à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne.Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.

jeudi 10 janvier 2019

Connaissez-vous la République Libre d'Auvergne.

"République Libre d'Auvergne."

Laissez-passer Auvergnat
"Laissez-Passer Auvergnat.
Ce laissez-passer devra être obligatoirement visé par le Garde Frontière de la République Libre d'Auvergne. Ce haut fonctionnaire se tiendra à la disposition des visiteurs à la frontière "Col de ST-Thomas. Toute personne qui contreviendra à ce règlement sera immédiatement expulsée du territoire de la République Libre d'Auvergne ou devra se soumettre à un gage. Cette carte sera obligatoirement présentée à la remise du cadeau souvenir offert par la libre ville de Thiers en République Auvergnate"

   On ne manque pas d'humour en Auvergne, comme le montre ce document "très officiel" de 1958, pour franchir la frontière en arrivant des autres départements il fallait montrer patte blanche. L'Auvergne avait déjà son ambassade à Paris qui distribuait des laissez-passer à ses "ressortissants" pour qu'ils puissent plus facilement circuler dans la capitale. Mais là vers 1942, quelques joyeux lurons de la région Thiernoise, un beau jour, décidèrent d'aller plus loin en décrétant l'Auvergne pays libre.

Laissez-passer Auvergnat
Laissez-passer Auvergnat

   Et c'est au col de saint Thomas, à la limite du département du Puy-de-Dôme et de la Loire, qu'ils décidèrent de donner des ailes à cette blague de potaches. C'est donc sur une petite route entourée de forêts, qu'ils eurent vite fait d'installer un semblant de frontière, ils griffonnèrent sur un panneau le très fameux "ici commence l'Auvergne, Ici fini la France", il est toujours en place de nos jours, et il est maintenant mondialement connu. Il fait encore la joie des touristes et même des collectionneurs car il a été plusieurs fois volé mais toujours remplacé.

   Sources : Les Albums : CPA, Vieux Papiers, Photos originales et inédites, collections à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne.Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.




samedi 5 janvier 2019

6 janvier galette des rois de l’Épiphanie..

Galette des Rois.


CPA Galette des Rois


"J'aime la galette, 
savez-vous comment ?
Quand elle est bien faite, 
avec du beurre dedans !"
dit la chanson.

La recette (1954) :


   Effectivement, la pâte feuilletée qui préside à la préparation de la Galette des Rois est assez difficile à réussir. Évidemment, il y a dans le commerce des pâtes toutes préparées, mais tout de même... ce n'est pas la même chose !
   Venons-en aux faits : il vous faut pour le 6 janvier, jour des Rois, une bonne galette.
Prenez 500 grammes de farine, 350 grammes de beurre, un peu d'eau salée. Préparez une pâte que vous roulerez aussi fine que possible ( épaisseur d'une pièce de 2 francs). Alors commence l'opération délicate : une fois la pâte très fine obtenue, étalez dessus du beurre ramolli ou de la margarine ou du saindoux. Pliez la en quatre. Laissez reposer un quart d'heure... Recommencez : aplatissez la pâte, étalez le beurre, pliez en quatre.... Attendez un quart d'heure... Ainsi 4 fois (quatre tours en langage technique)
    Attention ! La pâte doit être travaillée dans un endroit frais, mais le beurre ne doit jamais être mouillé, la moindre humidité faisant coller la pâte qui ne doit surtout pas adhérer aux doigts.
   Les quatre tours terminés, coupez net au couteau les bords de votre pâte, sinon elle ne lèverait qu'au milieu.
   Faites ensuite une encoche en dessous pour introduire le baigneur et durcissez le dessus avec du blanc d’œuf. Tracez des quadrillages, piquez la de six ou huit coups de couteau et mettez à cuire au four durant vingt minutes environ.

CPA Galette des Rois

Et la galette des Rois en 1941 ?

La galette des Rois ? Elle est purement et simplement interdite. D'ailleurs le 6 janvier est, cette année, un jour sans gâteaux. La question est donc réglée. Cependant rien ne vous empêcherait d'acheter dès dimanche soir le gâteau de l’Épiphanie. Les pâtissiers le savent bien et d'aucun parmi eux vont tourner la difficulté... En mettant en vente dans la journée du 5 janvier des pains d'amandes, des pains de Gênes voir des babas pourvus de la fève traditionnelle.

La fève :

   A l'origine, la fève était vraiment une graine de Fève des marais, l'un des plus vieux légumes cultivés en France, principalement dans le midi. Riche en tanin et phosphate elle était plutôt difficile à digérer. 

La coutume :

   Épiphanie (après la lumière) pour les catholiques, ils font référence à la légende de l'étoile qui guida les Rois Mages. Mais on pense que la fête existait bien avant, et serait la continuation d'une fête Gauloise païenne, reprise par les Romains. 
   Lors des Saturnales ils participaient à de véritables festins et se livraient à toutes sortes de réjouissances débridées allant  parfois jusqu'à la débauche la plus extrême. Il était alors coutume, de réaliser des galettes, dont les morceaux étaient distribués à tous les membres d'une maison, maîtres ou esclaves. Dans un morceau, était caché un objet, voir un petit bijou, celui qui le trouvait devenait  alors le Roi de la fève, revêtu d'une couronne et d'une toge il pouvait tout se permettre pendant la fête,  

Et bon appétit.

Sources : recette : la revue des travailleuses, 1954.


   Sources : Les Albums : CPA, Vieux Papiers, Photos originales et inédites, collections à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne.Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.



mercredi 2 janvier 2019

Photo sur plaque de verre : l'Auvergne à Montmartre

Plaque photo : Montmartre, rue Norvins, vers 1930.
Montmartre, rue Norvins, vers 1930.

Les Auvergnats de Montmartre.


   Pour bien commencer cette nouvelle année, voici une nouveauté sur le blog, un album consacré exclusivement aux photos anciennes tirées sur plaque de verre. 

Plaque de verre :

    Le négatif sur verre au collodion ou autres procédés fut utilisé pour les premières photos noir et blanc vers 1850. La qualité de ces prises de vue est remarquable, encore de nos jours. Les chambres noires étaient en bois, lourdes et fragiles, les prises de vues nécessitaient de long temps de pose, de plusieurs minutes parfois. Pour les photos prises en studio on entendait alors le célèbre "on ne bouge plus" pour garantir une image nette. Sur notre plaque, on voit bien deux personnages devant la boulangerie qui sont complètement flous, ce qui traduit toute la difficulté, voir   l'impossibilité pour le photographe de figer les scènes de rue.

   Pour la première photo de la série, nous voici à Paris du coté de la célèbre butte Montmartre,  avec en fond les dômes du  Sacré-Cœur, la façade du cabaret le " Consulat d'Auvergne " qui fait l'angle de la rue Norvins et de la rue saint Rustique. On est dans le quartier des artistes, des chansonniers, des peintres célèbres ou simples Rapins, ils ont pour la plupart immortalisé ces lieux.  On trouve des commerces, des bars et de bons restaurants souvent tenus par des Bougnats.  "Les Enfants du Massif "  l'emblématique commerce " vin, charbon " tenu par le célèbre " César ", et le père Bouscarat  aubergiste de la place du Tertre, le " Lapin A gill "  Mimi, Momo, la Dédée bref, que des personnages hauts en couleur.

Montmartre, rue Norvins, de nos jours.
La rue Norvins, de nos jours.
 


    Aujourd'hui, plus de Consulat "d'Auvergne" mais toujours la boulangerie, c'est le monde des touristes, des magasins de souvenirs, des galeries d'art, rien à voir avec le cliché ancien qui, lui, inspire plutôt le calme et l'espace, la vie de village,  douce et tranquille, dans ce quartier pourtant bien Parisien.











   Sources : Les Albums : CPA, Vieux Papiers, Photos originales et inédites, collections à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne.

Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.




Bon à savoir :

Sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, le Top10 des meilleurs articles, etc etc, il y a surement encore plein de choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettez un "j'aime" et abonnez-vous à la page Facebook /

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

https://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.