lundi 25 novembre 2019

Propos d'un Poilu : La République c'est quoi ?




Propos d'un Poilu.

   Ce qui m'a le plus frappé, dit Bourrut, qui fait volontiers de la philosophie et de la politique, et avec lequel je causais un soir au coin du feu en savourant des marrons et en dégustant le vin nouveau, ce qui m'a le plus frappé dans les dernières représentations à grand orchestre de la Chambre des Députés, c'est que tous les orateurs ont voulu apprendre aux autres ce que c'était que la République.
   Eh bien, mon vieux, tu peux les relire, leurs discours, il n'y en a pas un qui sache ce que c'est que la République.
   Pour le Président du Conseil, c'est une atmosphère ; pour Léon Daudet, c'est la peste ; pour Cachin, c'est la révolution ; pour Herriot, c'est le progrès ; pour d'autres  c'est la conservation, l'ordre, l'ordre moral, que sais-je encore.
- Et tu le sait, toi, Bourrut, ce que c'est que la République.
- Sûr et certain que c'est pas toujours facile à expliquer. On est républicain, n'est-ce pas, comme ce type de Molière qui faisait du machin, du truc, là, aide-moi donc...
- De la prose.
- Oui, qui faisait de la prose sans le savoir. Alors, on est républicain sans bien s'en rendre compte. On est républicain parce qu'on ne veut pas de rois qui se suivent de père en fils, sans qu'on s'occupe s'ils sont bons ou mauvais, on ne veut pas d'empereurs qui vous flattent pour arriver et puis après vous traitent comme du poisson pourri et vous fourrent dedans si vous rouspétez. On veut pouvoir changer de gouvernement, quoi !
   Ça, c'est la République pour les choses qu'on ne veut plus, il y a aussi la République pour les choses qu'on voudrait qu'elles arrivent.
   Pour moi, j'ai idée que la République c'est un régime où on se sent plus à l'aise que dans les autres; C'est un régime où il n'y en a pas quelques-uns qui gardent toute la couverture pendant que les autres se plument à la belle étoile ; C'est un régime où c'est pas toujours les mêmes qui se font tuer ; c'est un régime où il n'y en a pas qui se considèrent comme le tonnerre de Dieu et qui regardent les autres comme de la crotte de bique en y disant : vous n'êtes que des travailleurs, que des ouvriers, que des paysans, vous n’êtes pas de mon rang ; c'est un régime où un homme en vaut un autre, où chacun est mis à la place où il peut rendre des services : c'est un régime où tu fais ce que tu veux, pourvu que tu n'embêtes pas ton voisin ; tu vas à la messe ou tu n'y va pas, tu es catholique, protestant, libre-penseur, bouddhiste ou mahométan, sans que sa regarde personne. La République, c'est un régime où tu as même le droit de ne pas être républicain, si ça te fait plaisir.

pub Favor


   Sources : extrait de : Bulletin mensuel de l'association amicale des anciens combattants du département du Puy-de-Dôme, guerre de 1914/1918. 

   Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela cocher la case "je ne suis pas un robot" et en dessous, "publier"
Partagez-le ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux. Merci de votre visite et à bientôt.

Comment vous abonner à ce blog.

Inscrivez une adresse mail ci-dessous, renseignez la vérification anti-robot, cliquez sur le lien du mail que vous recevrez et voilà c'est tout simple, vous recevrez un mail à chaque nouvelle publication et rien d'autre.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Bon à savoir :

Sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, le Top10 des meilleurs articles, etc..., il y a encore plein de choses à découvrir.
Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.