Recherche dans ce blog :

vendredi 5 février 2016

La Ballade du Feu. (Poème)


Contenu sponsorisé
CPA Auvergne Cheminée

La Ballade du Feu.

L'ombre descend sur la terrasse,
Il est temps, allons verrouiller
Du vieux château la porte basse,
Ce soir, il fera bon veiller.
Entends-tu l'onde qui ruisselle
En gémissant sur les cailloux,
Le foyer riant nous appelle,
Autour du feu resserrons-nous.

Le bois mort que la flamme enlace
Va bientôt gaiement pétiller,
Sous l'auvent que la cendre encrasse,
regarde-le s'éparpiller.
Sa lueur monte, puis chancelle,
Sur les chenets fait des remous,
Puis, en s'écroulant, étincelle,
Autour du feu resserrons-nous.

L'un, d'une main quelque peu lasse,
S'attarde à tourner un feuillet,
Un autre, nonchalant, agace
Sur ses genoux le chat douillet.
Dans le jardin, sans doute, il gèle,
Mais dans le bureau qu'il fait doux.
Tôt vacillera la chandelle,
Autour du feu resserrons-nous.
 Envoi
 Pour toi, Ronsard, qui tant excelle
A chanter du feu le courroux
Et du foyer l'âme fidèle,
Autour du feu resserrons-nous.

G. de Dinechin.



Sources : Auvergne littéraire et Artistique, 1933.
Contenu sponsorisé
                  © Regards et Vie d'Auvergne.
                    http://www.regardsetviedauvergne.fr/
                   Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela cocher la case "je ne suis pas un robot" et en dessous, "publier"
Partagez-le ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux. Merci de votre visite et à bientôt.

Derniers articles et archives ;