Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service publicitaire utilisé sur ce site :(
Soutenez-nous et découvrez comment participer à son fonctionnement en débloquant la monétisation de notre site avec un logiciel de type AdBlock, vous permettrez ainsi, à ce site de rester gratuit, libre et indépendant merci de votre compréhension.

mercredi 27 novembre 2013

Le Sancy, Auvergne.(Poème)

Le Sancy


CPA Le Sancy

Tu portes radieux dans l’azur, Ô Sancy !

Ta cime dominant les cimes des Monts-Dore,

Où quelques points de neige étincellent encore,

Et le soleil joyeux luit dans l’air adouci.


Comme un front rayonnant que voile un noir souci,

Soudain le ciel se ride et puis se décolore

L’éclair brille suivi d’un grondement sonore

Tout devient sombre et noir sous le ciel obscurci.


Mais toi, Sancy, debout au-dessus des vallées,

Des torrents, des grands lacs, des roches désolées,

Tu te dresse toujours majestueusement

Insensible aux fureurs de la foudre qui roule

Avec un formidable et sourd mugissement,

Tel le front du poète au-dessus de la foule.




 
Sources : Poèmes d’Auvergne, Gabriel Marc, Gallica
              © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, partagez-le ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux. Merci de votre visite et à bientôt.

Rappel : sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, le Top10 des meilleurs articles, etc etc, il y a surement encore plein choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettez un "j'aime" et abonnez-vous à la page Facebook /



A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.