mercredi 29 mai 2013

Les Gentianes.


Contenu sponsorisé

 Les Gentianes.


 
photo de Gentiane

La Gentiane.


D’un seul jet, vous fusez dans l’éclat des lumières
Sur les monts où le vent élargit ses assauts,
Et le hérissement de vos rudes faisceaux
Contient à l’infini la houle des bruyères. 


Surtout, lorsque midi vibre au cœur des clairières
Et couche, autour des burons calmes, les troupeaux.
Vous puisez votre force aux laves des plateaux 
Et votre ivresse en la splendeur des cimes fières.


Je vous vénère, ô sœurs des étés souverains, 
Qui dans vos feuilles, comme en de larges écrins, 
Déployez le trésor des floraisons prospères ;


Et parce que mes vers ont pris aux mêmes seins
La même ivresse et les mêmes sèves amères
Ils sont, ainsi que vous, magnifiques et sains.

Raymond Cortat.


 
 

Sources: Les Gentianes de R.Cortat
               © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
               Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.

Contenu sponsorisé

Aucun commentaire:

Top 10 des articles les plus consultés :

Recherche dans ce blog :

Derniers articles et archives ;

Abonnez vous à ce blog :

Inscrivez une adresse mail ci-dessous, renseignez la vérification anti-robot, cliquez sur le lien du mail que vous recevrez et voilà c'est tout simple, vous recevrez un mail à chaque nouvelle publication et rien d'autre.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner