jeudi 12 janvier 2017

Vieux métiers d'autrefois : Chamoiseurs.


Contenu sponsorisé

Chamoiseurs.

Patron : saint Martin, 11 novembre.


   La peau de chamois, extrêmement souple, chaude et belle, après avoir été travaillée et passée en huile, a été de tout temps très-recherchée dans le commerce, mais, comme de tout temps aussi, elle était peu abondante pour les usages du commerce, on travaillait de la même façon, comme on le fait de nos jours, les peaux de boucs, de chèvres, de chevreaux et de moutons, imitant la peau de chamois.
   La police prenait des précautions pour que les travaux des Chamoiseurs ne corrompissent pas l'air, elle les obligeait toujours à avoir leurs ouvroirs hors du milieu des villes et à interrompre leurs ouvrages dans le temps de contagion.
   La ville de Maringues (Puy-de-Dôme), qui renfermait un grand nombre d'industriels de cet état, avait, avec les cordonniers, les charretiers et autres, une corporation dont la bannière était :


Bannière des Chamoiseurs d'Auvergne






" D'azur, à un tranchet d'or posé en pal, accosté à dextre d'une peau de même, et à senestre d'un fouet aussi d'or."
















Contenu sponsorisé
Source : Histoire des communautés des Arts et Métiers de l'Auvergne avant 1789, J-B. Bouillet.
             © Regards et Vie d'Auvergne.

Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.

Top 10 des articles les plus consultés :

Recherche dans ce blog :

Derniers articles et archives ;

Abonnez vous à ce blog :

Inscrivez une adresse mail ci-dessous, renseignez la vérification anti-robot, cliquez sur le lien du mail que vous recevrez et voilà c'est tout simple, vous recevrez un mail à chaque nouvelle publication et rien d'autre.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner