Le coin des Albums-Collections :

25 novembre 2020

Gastronomie régionale : la traditionnelle et familiale Potée Auvergnate.

.

 La Potée Auvergnate.




Potée Auvergnate.
Potée Auvergnate.


   Nous sommes fin novembre, c'est la saison idéale pour savourer une délicieuse spécialité Auvergnate : la Potée. Le jardin est bien garni des derniers légumes d'hiver, carottes, navets, poireaux, choux, etc. C'est une recette simple, rapide et économique

Selon Austin de Croze (auteur gastronomique) :

   "La potée Auvergnate :
    Son nom l'indique assez, la potée n'est pas un mets de grand restaurant, mais une bonne nourriture de campagnard. La terre, le petit jardin attenant à la maison en fournissent les éléments immédiats. Le chou, les pommes de terre, les carottes, les navets, les oignons, tous les légumes verts ou demi-secs. Tout est épluché, lavé et plongé à tour de rôle dans la marmite en terre accroupie à même les cendres devant l'âtre ou sur un fourneau confortable. Quant à la viande, un quartier de lard la représente, provenant du dernier cochon égorgé, pour la faire plus riche on peut y ajouter quelques saucisses séchées au plafond de la cuisine ou confites et conservées en pot. Ainsi, quand elle a bien mijoté pendant deux à trois heures, on trempe avec la cuisson une bonne soupe de pain et on sert sur un plat la Potée. Légumes au fond, le lard rose couché dessus.
Les vins genre Beaujolais des Côtes de Roanne sont très goûtés avec ce plat (O. Vandable)."

La recette : 

   Aujourd'hui, pas de cendre car plus de cheminée, pas de "pot" en terre cuite de Lezoux, ni de grand-mère pour "touiller" pendant des heures,  mais nous allons quand même réaliser cette délicieuse recette de saison avec nos moyens.


Potée Auvergnate. les légumes
Les légumes de la potée.
 Pour les ingrédients nous avons :
les légumes :
Des pommes de terre
Des carottes, les fanes iront dans une soupe, on est Auvergnat !
Un poireau.
Un oignon avec quelques clous de girofle.
Des navets ou raves.
Un chou blanc coupé en 4.
Un bouquet ficelé, garni de laurier sauce, de thym, persil, vert de poireau.
Une pincée de graines genre 5 baies entières.
La viande :
2 saucisses de porc, fumées, d'Auvergne.
Un demi-jarret de porc.
Un morceau de palette de porc, déjà dessalée.





   Dans la cocotte-minute nous faisons cuire en premier la viande accompagnée de l'oignon et du bouquet garni, comptez 45 minutes, nous retirons la viande, et nous faisons cuire dans le bouillon les légumes, choux, carottes, poireaux et raves ou navets, environ 15 minutes et enfin troisième opération : on remet le tout à cuire pour encore 20 minutes en ayant rajouté les pommes de terre, car celles-ci doivent rester entières et ne pas se transformer en purée comme dans la soupe aux choux. 
Servez dans un grand plat, avec de la moutarde, de Charroux par exemple, et un bon vin d'Auvergne si vous voulez. 

Potée Auvergnate.
Potée Auvergnate.

   Les anciens tapissaient le fond de leur assiette de tranche de pain de seigle, puis versaient dessus la potée, on imagine que cela devait bien réchauffer et garnir l'estomac, et les plus gourmands faisaient "Chabrot" en versant dans le bouillon restant, un peu de leur vin rouge, à essayer, avec modération évidemment, bon appétit !


   Sources :  © Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne. Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela :
1) Ecrivez votre texte ci-dessous
2) Choisissez une identité
3) Cochez la case "je ne suis pas un robot"
4) Cliquez sur "publier commentaire"
Et voilà !
Partagez l'article ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux.
Merci de votre visite.

TOP 10 des articles les plus consultés :

Derniers articles et archives ;

Recherche dans ce blog :

Translate, traduction, Übersetzen, traducir, 翻译

Profil de Regards et Vie d'Auvergne

Contacts :

Nombre total de pages vues