Recherche dans ce blog :

jeudi 20 juin 2019

La Bryone une plante sauvage de nos jardins, étonnante..


La Bryone dioïque, Brionia dioca.

La Bryone, Brionia dioca.

   Cette plante est de la famille des cucurbitacées, on la trouve en ce moment dans nos parterres, haies ou au jardin, elle grimpe partout, c'est une vraie acrobate.


La Bryone, Brionia dioca.

Elle possède une très grosse racine blanche, qui la fait surnommer : Navet du Diable, Rave de serpent ou Courge sauvage, Couleuvrée, Vigne blanche, Vigne du Diable, Feu ardent, herbe des femmes battues... 

La Bryone, Brionia dioca.

Elle fabrique de véritables ressorts, les vrilles, qui partent à l’assaut de la moindre tige, patiemment, après avoir repéré sa cible les minces terminaisons se dressent et finissent par s'accrocher, et ainsi continuer sa montée.

La Bryone, Brionia dioca.


 La fleur est assez petite, mais en grand nombre, il faut bien grossir la photo pour apprécier sa délicatesse et son coloris pastel. Elle est appréciée de quelques insectes comme : la Coccinelle, le Lutin, et les d'abeilles. En hiver elle produit des baies rouges.

La Bryone, Brionia dioca.

Ses feuilles larges et vertes sont finement découpées, elle a beaucoup de charme, mais attention la belle est toxique, même si elle fut utilisé en médecine, contentez-vous de l'admirer.


Contenu sponsorisé
   Sources : Les Albums : CPA, Vieux Papiers, Photos originales et inédites, collections à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne.Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela cocher la case "je ne suis pas un robot" et en dessous, "publier"
Partagez-le ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux. Merci de votre visite et à bientôt.

Derniers articles et archives ;