dimanche 28 juin 2015

La fable du goutteux et de l'échalas.


Contenu sponsorisé

marcheur dans le Sancy

Le goutteux et l'échalas.


Un jour de février, froid, mais pur et serein,
Errant dans la campagne, un brillant citadin
Fut tout à coup saisi par un accès de goutte.
Le bonheur veut que sur sa route
Notre pauvre éclopé rencontre un échalas:
Il le prend et s'en sert pour assurer ses pas.
Grâces à ce secours, lentement il se traîne.
Enfin chez lui revenu hors d'haleine,
Il s'assied, et bientôt dans son riche salon
Honteux de voir cet ignoble bâton,
Il se hâte, pour s'en défaire,
De le jeter au feu:
"Quoi ? d'un pareil salaire
Payer un tel bienfait ! "
C'est fort mal, j'en conviens;
Mais, dans ce monde ingrat, on est compté pour rien
Dès que l'on n'est plus nécessaire !





Sources: Fables, par Théodore Lorin.
             © Regards et Vie d'Auvergne.
               http://www.regardsetviedauvergne.fr/
               Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas. 

Contenu sponsorisé

1 commentaire:

Unknown a dit…

une bonne leçon j'en conviens ,merci

Top 10 des articles les plus consultés :

Recherche dans ce blog :

Derniers articles et archives ;

Abonnez vous à ce blog :

Inscrivez une adresse mail ci-dessous, renseignez la vérification anti-robot, cliquez sur le lien du mail que vous recevrez et voilà c'est tout simple, vous recevrez un mail à chaque nouvelle publication et rien d'autre.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner