Regards et Vie d'Auvergne, le blog.: La fable du cep de vigne et du voisin.
Si vous utilisez un bloqueur de publicités, merci de le désactiver pour ce site, pour que celui-ci reste libre et indépendant, merci de votre compréhension.

jeudi 12 septembre 2013

La fable du cep de vigne et du voisin.

cep de vigne raisin blanc


Le cep de vigne.



   Un jardinier avait planté devant sa maison un cep de vigne dont les branches étendues couvrirent toute la façade et qui produisit d’excellents raisins.
Ce cep excita l’envie d’un voisin, qui, dans le dessein de nuire, vint en couper en une nuit les principales branches.

Le lendemain, le jardinier s’apercevant de ce trait de méchanceté en éprouva un vif chagrin, car il était encore novice dans son art, et il ne savait pas encore combien la taille fait fructifier la vigne.

Cette même année, le cep ainsi mutilé, produisit des fruits plus abondants et plus beaux que jamais cette circonstance lui donna l’idée de tailler lui-même tous les ans sa vigne :

«  C’est ainsi, lui dit le curé, que le ciseau des afflictions est avantageux à notre âme et la dispose à produire des fruits de salut. »


 " Lorsque ton ennemi croit causer ton malheur,

  Il exerce ton âme, en te rendant meilleur."



Sources : Morale Enfantine, A. Bordot.
              © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
              Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.