Si vous utilisez un bloqueur de publicités, merci de le désactiver pour ce site, pour que celui-ci reste libre et indépendant, merci de votre compréhension.

mardi 2 août 2011

La soupe.

La soupe.


  « On a trop ménagé le beurre dans cette soupe, dit un matin la petite Gertrude, en repoussant son assiette avec dégoût, elle n’est pas bonne et je n’en veux pas. »
« Je n’en ai pas d’autre à t’offrir, lui dit sa mère, mais je tâcherai de mieux te satisfaire ce soir, en attendant, viens prendre l’air »
Gertrude suivit sa mère au jardin, et l’aida à faire la récolte des pommes de terre, et à les rentrer dans à la cave, cette opération dura jusqu’au soir.
De retour à la maison, la mère servit une soupe que la petite fille loua beaucoup, la trouvant excellente, et elle en mangea une bonne portion.
Sa mère se mit à rire, et lui apprit que s’était la même soupe qu’elle avait dédaignée le matin:

« Elle te semble meilleure, lui dit-elle, parce que tu as bien travaillé cette après-midi »
 

Moralité

Celui qui vaillamment se livre à son labeur,

Aux mets les plus grossiers trouve quelque saveur.



Source: la Morale enfantine, A.Bordot. 
            © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
            Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, partagez-le ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux. Merci de votre visite et à bientôt.