Trois photos anciennes de Royat, Puy-de-Dôme.

 Royat et ses sources, hier.

Photo de Royat, hier
" Royat L'établissement Thermal "
   Voici, le Grand Etablissement Thermal de Royat, comme on disait à l'époque, mais, à quelle époque exactement ? Difficile à dire, peut-être entre 1950 et 1960. Les curistes habituels reconnaitront ce lieu, ils pourront,  sans doute, nous en dire plus. 

 -" A deux kilomètres seulement de Clermont, à 450 mètres au-dessus du niveau de la mer, au fond d'une vallée que l'on a nommée la "Tempé Française", l'Etablissement Thermal de Royat élève ses élégants arceaux.
   Les Thermes sont situés à l'entrée de la gorge de Royat, dans un lieu nommé le Vallon de Saint-Mart, limité au sud par la coulée de lave qui forme les rochers célèbres de ce nom, et, au nord, par la montagne de Chateix que surmontait, jadis, le château "Waîfre", duc d'Aquitaine, qui eut l'honneur d'y être assiégé et brûlé par Pépin-le-Bref et Charlemagne."( Royat, Eaux minérales, manuel du médecin et du baigneur, 1873). 


Photo de Royat, hier
" Royat, la source "
  Ici une vue de la "Source Eugénie" ou "grande Source" de Royat, elle fait partie des trois sources thermales utilisées en traitement médical, avec la source "Saint-Mart", et la source "César".

 
" L'eau de Royat est douce est onctueuse, elle ne dessèche pas la peau, et lui laisse toute sa souplesse. Sa saveur est piquante, aigrelette, salée et ferrugineuse, elle est tiède, pourtant son goût n'est pas désagréable, elle n'a d'autre odeur que celle de l'acide carbonique qui la fait sortir en bouillonnant du sol, et qui, par temps orageux, s'élève en jets impétueux à plus de 20 cm au-dessus du bassin. Les eaux de Royat, fortement minéralisées, puisqu'elles contiennent plus de 6 grammes de sel par litre, sont très actives. Elles doivent être bues à doses fractionnées, la matin à jeun, et le soir, une heure, au moins, avant le diner. La quantité que peut en prendre chaque baigneur, varie, non-seulement suivant l'affection qu'il vient traiter, mais encore suivant ses aptitudes digestives, et son tempérament." ( Royat, Eaux minérales, manuel du médecin et du baigneur, 1873).

Photo de Royat, hier
" Royat, vue d'un vieux quartier "
Le quartier dit "le Paradis" à Royat qui domine la vallée de la station thermale, 

-" Un quart d'heure de marche, par un délicieux chemin, mène de Saint-Mart à Royat, dit Eugène Guinot, dans une de ses plus spirituelles revues, resserré entre deux montagnes couvertes d'une puissante végétation, le village est groupé à l'entrée d'une gorge profonde, creusée par un courant de lave. Ses blanches maisons, ses moulins, ses chaumières échelonnées sur une pente douce, apparaissent au milieu des arbres comme un nid de verdure. Au sommet se dresse l'église d'un aspect imposant, munie de tours et de créneaux, semblable à une forteresse. Au bas du village se trouve la célèbre grotte de Royat avec ses sources, qui, jaillissent en cascades, vont se répandre dans la Tiretaine. " ( Royat, Eaux minérales, manuel du médecin et du baigneur, 1873)


Sources : Texte et photos ©, recherches, albums photos collections et documentation de Regards et Vie d'Auvergne, le blog. N'hésitez pas à laisser un commentaire, merci de votre visite et à bientôt. 


Commentaires

Abonnement au flux :