Recherche dans ce blog :

lundi 24 février 2020

Jean Serpent, l'incroyable chasseur de serpents de Clermont-Ferrand.

Contenu sponsorisé

Le chasseur de vipères.

Journal : Le Figaro du jeudi 11 octobre 1900.

Jean Serpent, chasseur de vipères de Clermont-Ferrand.
Jean Serpent, chasseur de vipères de Clermont-Ferrand.

" Clermont-Ferrand. 
   Jean Serpent, le chasseur de vipères bien connu, est de retour à Clermont après une fructueuse campagne dans l'arrondissement d'Issoire, à saint Germain-Lembron, où il vient de passer un mois, Jean Serpent n'a pas détruit moins de 400 vipères, à Chades, en huit
jours, il en a pris plus de 60.
   Ce sport n'est pas toujours sans danger et notre chasseur de reptiles porte sur le corps la trace de 25 morsures reçues au cours de ses dangereuses expéditions. Trente-deux mille, tel est le chiffre des vipères détruites par Jean Serpent !
   Il y a deux ans, au retour d'une de ses chasses, Jean Serpent se trouvait sur le tramway de Royat lorsque, soudain, un faux mouvement lui fit tomber des mains le bocal où étaient renfermées ses vilaines pensionnaires, le bocal se brisa et les vipères s'empressèrent de se réfugier sous les banquettes du tramway. Grand émoi parmi les voyageurs ! Le tramway stoppa, et Jean Serpent, resté seul, au prix de deux morsures qui lui valurent deux semaines d'hôpital, à s'emparer de tous ses reptiles. Mais l'alarme avait été chaudes ! "

Ndlr : Jean Serpent, de son vrai nom : Michel Vergne 1861/1921,  était un redoutable chasseur de vipères connu dans toute l'Auvergne et même au-delà. Infatigable marcheur,  malin et rapide, il connaissait parfaitement les habitudes de ses victimes, il fournissait des médecins de la faculté pour les recherches, et touchait même une prime de la préfecture par tête. 

   Sources : Journal : Le Figaro. Les Albums collections : CPA, Vieux Papiers, Photos originales et inédites, collections à voir dans la colonne de droite. © Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne.Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela cocher la case "je ne suis pas un robot" et en dessous, "publier"
Partagez-le ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux. Merci de votre visite et à bientôt.

Derniers articles et archives ;