mardi 19 mars 2019

Batteuse pour moissons d'hier.


 Batteuse fixe et tracteur.

Batteuse Merlin et tracteur
Batteuse Merlin et tracteur


  C'était une véritable révolution industrielle, l'apparition, vers 1800, des premières machines pour les moissons, qui ont définitivement changé la façon de travailler en mettant fin au traditionnel fléau. Sur la photo on remarque que pour alimenter cette batteuse il fallait une vingtaine de personnes, cela peut paraître beaucoup de nos jours, mais à l'époque, pour réaliser le même travail, à la main, il aurait fallu beaucoup plus d'ouvriers et surtout énormément plus de temps.

La batteuse : 

  En regardant de plus près, on voit une très ancienne machine, qui ne possède pas de moteur, elle est donc activé par une courroie reliée à la poulie d'un tracteur. Le modèle ici est peut-être une batteuse "Merlin et Compagnie", de Vierzon dans le Cher.
Beaucoup d'entreprises de battage en utilisé, les déplaçant dans toutes les campagnes, de ferme en ferme, pour des chantiers de quelques heures à plusieurs jours.


   Sources : Les Albums : CPA, Vieux Papiers, Photos originales et inédites, collections à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne.Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.










Contenu sponsorisé

Aucun commentaire:

Top 10 des articles les plus consultés :

Recherche dans ce blog :

Derniers articles et archives ;

Abonnez vous à ce blog :

Inscrivez une adresse mail ci-dessous, renseignez la vérification anti-robot, cliquez sur le lien du mail que vous recevrez et voilà c'est tout simple, vous recevrez un mail à chaque nouvelle publication et rien d'autre.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner