lundi 26 novembre 2018

Le coup de gueule de Jojo le gilet jaune.

Gilet jaune

Jojo, gilet jaune.


  Bonsoir à toutes et tous, notre ami Jojo est encore en colère, et il a décidé de le faire savoir, cette fois il en a marre. Ce n'est pas parce qu’il est à la retraite et qu'il habite la campagne qu'il n'a pas le droit de revendiquer sa grogne. Voilà déjà pas mal de temps que l'insatisfaction grandit, et les pouvoirs publics font la sourde oreille, ou pire encore  semble ignorer et mépriser tous ces gens qui sont dans la rue. Croyez-vous que c'est par plaisir que depuis dix jours ils maintiennent leurs revendications, leurs inquiétudes pour l'avenir de tous, en plein mois de novembre, jour et nuit dans le froid, sous la pluie, il faut bien une sacrée motivation, non ? 
 Jojo a donc enfilé le gilet jaune, ce signe de ralliement de toutes et tous, qui comme lui, veulent être entendus, respectés et compris. Le prix du carburant, oui c'est un de leurs slogans, mais ce n'est pas tout, comme dit Jojo : "C'est la goutte (d’essence) qui fait déborder le ras-le-bol"  le coût de la vie qui augmente sans cesse, alors que les salaires et pensions stagnent, l'automobiliste a l'impression d'être la bête noire, il pollue, il roule trop vite, avec souvent de vieilles voitures. Sous couvert de transition écologique il faudrait que l'on se serre la ceinture, encore, et encore et toujours les mêmes. 
   Leurs principales revendications : baisse des taxes, même simple citoyen, être entendu et écouté, que des mesures soient prises pour diminuer la précarité, augmentation du pouvoir d'achat, aides importantes pour choisir des modes de consommation énergétiques propres et respectueuses pour la planète.

"Gilet jaune, bonnet rouge et chaussettes noires" c'est toute la vie de notre brave Jojo ! 




   Sources : .© Textes et Photos Regards et Vie d'Auvergne.Vous pouvez laisser un commentaire au bas de l'article.

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Comme Jojo, je suis à la retraite, je vis à la campagne, et je vois, de jour en jour, mon maigre pouvoir d'achat se réduire comme peau de chagrin.
    Comme Jojo, j'ai enfilé mon gilet jaune.
    Comme lui peut-être, le samedi 17 novembre, j'étais dans la rue.
    Nous étions des milliers à dire notre ras-le-bol.
    Et ce n'est qu'un début.

    RépondreSupprimer

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, partagez-le ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux. Merci de votre visite et à bientôt.

Bon à savoir :

Sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, le Top10 des meilleurs articles, etc etc, il y a surement encore plein de choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettez un "j'aime" et abonnez-vous à la page Facebook /

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.