Regards et Vie d'Auvergne, le blog.: Le circuit de Charade en Auvergne fête ses 60 ans.
Si vous utilisez un bloqueur de publicités, merci de le désactiver pour ce site, pour que celui-ci reste libre et indépendant, merci de votre compréhension.

lundi 17 septembre 2018

Le circuit de Charade en Auvergne fête ses 60 ans.


60 ème anniversaire de "Charade".


Circuit de Charade, photo noir et blanc
Circuit de Charade, photo noir et blanc

  C'est en Auvergne, au-dessus de Clermont-Ferrand et au pied du fameux Puy-de-Dôme et de la chaîne des Puys, que se trouve ce petit bijou des sports mécaniques. 
Un cadre insolite pour un circuit qui longe les volcans et serpente au milieu des montagnes.

Circuit de Charade, photo noir et blanc
Circuit de Charade, photo noir et blanc

   Il a été inauguré en 1958 il fête donc cette année ses 60 ans. Après la guerre, il a fallu la volonté et le courage de seulement quelques personnes réunies au sein de l'ASACA (Association Sportive de l'Automobile Club d'Auvergne) pour que finalement, et après de nombreuses péripéties, le rêve devienne réalité. 

Circuit de Charade, photo noir et blanc
Circuit de Charade, le village de Thèdes en arrière-plan.

   Il a vu se dérouler de nombreuses et prestigieuses épreuves : les trois heures d'Auvergne, formule 1, formule 2, formule 3, Karting, Coupe Renault Gordini, courses rétro, camions,  GP moto 250, 350 et 500 cm3... et bien d'autres.

Circuit de Charade, photo noir et blanc
Circuit de Charade, photo noir et blanc

   En 1965, attiré par sa réputation et son exceptionnel cadre montagneux,  le cinéma vient sur la piste, on y tourne le film américain "Grand Prix" avec des stars : Ives Montand, Françoise Hardy, Claude Dauphin, James Garner, Eva Marie Saint etc, le film fut un grand succès 3 fois Oscarisé, ce film est encore un des meilleurs dans le genre.

Circuit de Charade, photo noir et blanc
Circuit de Charade, photo noir et blanc
    La toute première manifestation de course automobile date de 1905, déjà, avec la mythique Coupe Gordon-Bennett qui lançait sur les routes Auvergnates de fabuleux bolides : Mercedes et Opel-Darracq pour l'Allemagne, Fiat, Wolseley et Napier pour l'Angleterre, Pipe pour la Belgique, Dufaux pour la suisse et une Mors, une Turcat-Méry et la Richard Brasier celle  pilotée par Léon Théry, qui en fut le vainqueur cette année, et le dernier car la coupe ne fut plus remise en jeu.


Circuit de Charade, photo noir et blanc
Circuit de Charade, photo noir et blanc
 A cette époque les bolides roulaient à une vitesse folle de 80 km/h les énormes Richard-Brasier alignées cette année 1905 faisaient 12 L de cylindrée à 80 HP pour 4 cylindres, 


Circuit de Charade, photo noir et blanc
Circuit de Charade, photo noir et blanc


Charade Hereos 2018 :

 Ce weekend  du 22 et 23 septembre, le circuit est en fête, de nombreuse manifestations sont attendu pour célébrer ses 60 ans, retour de véhicules prestigieux pour des courses, démonstrations, expositions, dédicaces et hommages aux anciens, coureurs et dirigeants, qui ont participé à donner au circuit sa réputation internationale. On n'oublie pas, ici en Auvergne, le pilote Clermontois Patrick Depailler qui n'à malheureusement pas eu le bonheur de pouvoir poursuivre sa brillante carrière.


Sources : Les Albums de photos originales et inédites à voir dans la colonne de droite.© Textes et Photos Originales Regards et Vie d'Auvergne