Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service publicitaire utilisé sur ce site :(
Soutenez-nous et découvrez comment participer à son fonctionnement en débloquant la monétisation de notre site avec un logiciel de type AdBlock, vous permettrez ainsi, à ce site de rester gratuit, libre et indépendant merci de votre compréhension.

mardi 23 janvier 2018

L'Auvergne hier, la maison des Consuls de Riom.

Maison des Consuls, Riom.


Photo ancienne noir et blanc : la Maison des Consuls de Riom.
La Maison des Consuls de Riom, dans les années 1955/60.

   Si vous avez l'occasion de visiter Riom, en Auvergne, vous passerez certainement devant cette belle façade à arcades, à l'angle de la rue de l’hôtel de ville et de la rue François Croizier, surnommée "le bijou de la Cité". Voici ladite "Maison des Consuls" car pour certains, ceux-ci n'y auraient jamais demeuré, elle aurait été construite pour un magistrat, un certain Antoine Du Bourg, Baron de Sailhans, Avocat au Parlement de Paris, président des Grands Jours du Bourbonnais et enfin Chancelier de France sous le Roy François 1er, entre 1535 et 1538. Celui-ci mourut en fin de l'été 1538, d'une curieuse manière, en effet alors qu'il accompagnait le Roy à Laon en Picardie, il chuta de sa mule bousculée par la ferveur de la foule, et ne se remit pas de ses blessures. 
   Cette magnifique demeure que l'on appelle aussi hôtel des Consuls aurait été par la suite, le siège de la confrérie du saint-Esprit, puis le lieu de réunions du Conseil et de l'Assemblée de la ville de Riom. La partie du rez-de-chaussée à été "abandonnée à l'épicerie" comme on le regrettait  jadis, des boutiques se sont installées tout comme encore de nos jours. Au fil des siècles les aménagements et restaurations ont modifié son cachet d'origine, on retrouve les influences de la Renaissance ou Gothiques, une échauguette semble appartenir à la partie la plus ancienne. La façade principale est richement ornée, pilastres, colonnettes, médaillons, moulures et jambages, chapiteaux finement sculptés, et bien sûr une salamandre symbole de François 1er. L'ensemble était composé de quatre bâtiments autour d'une cour centrale, avec tourelle d'escaliers, galeries et salles voûtées.  

Bonne visite.


Sources : © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog  de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.

Rappel : sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, le Top10 des meilleurs articles, etc etc, il y a surement encore plein choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettez un "j'aime" et abonnez-vous à la page Facebook /



A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.