Regards et Vie d'Auvergne, le blog.: Visitons l'Auvergne : Riom, le Beffroi.
Si vous utilisez un bloqueur de publicités, merci de le désactiver pour ce site, pour que celui-ci reste libre et indépendant, merci de votre compréhension.

dimanche 4 septembre 2016

Visitons l'Auvergne : Riom, le Beffroi.

Le Beffroi de Riom, Puy-de-Dôme.

Riom, Puy-de-Dôme, le Beffroi.

   Riom, qui dès avant l'Alfonsine 1270, (NDLR charte de franchise) , posséda de bonne heure une autonomie presque complète, eut aussi très tôt son Beffroi, sa cloche communale et son horloge, don de Jean de Berry, acquise en 1391, la tour commune a subi plusieurs remaniements et présente actuellement quatre parties bien distinctes, mais d'un ensemble monumental harmonieux.
   Un massif carré, restauré au XVIIIè siècle, supporte la tour octogonale que surmonte un dôme gracieux soutenu lui même par les huit colonnes légères que
les consuls empruntèrent en 1690 au puits du Palais. La base est gothique, ainsi que les fenêtres des deux premiers étages, mais dès lors, on se trouve en pleine Renaissance. Le cadran, les angelots du grand écusson en sont la pure expression. Le bandeau du dôme porte de fins détails dont nous retrouverons ailleurs la manière, mais pourquoi faut-il  que, placé à une telle hauteur, le détail du décor ne laisse discerner la perfection de son extrême finesse.
   Ce Beffroi, dont le regretté Enlard (NDLR Camille Enlard, archéologue) signale la disposition rare, est tout harmonie élégance et force.
   C'est le symbole irréductible de la cité que les siècles n'ont pu diminuer.





Sources : Auvergne Littéraire et artistique, 1927.
© Regards et Vie d'Auvergne.
http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.