Recherche dans ce blog :

lundi 2 mars 2015

La fable de la poule et de ses deux maîtresses.


Contenu sponsorisé
poule

La Poule ingrate.


Un Harpagon femelle en son manoir avait
Une poule, et d'un peu de graine
Elle la nourrissait à peine:
Aussi la poule lui donnait
Tout au plus un oeuf par semaine.
Lasse de n'en pouvoir tirer aucun profit,
A sa voisine, un jour, l'avare la vendit.
Celle-ci jouissait d'une honnête richesse.
Dans cette opulente maison,
L'heureux volatile, à foison,
Trouva des grains de toute espèce,
Que sa généreuse maîtresse
Lui prodiguait, espérant, en retour,
De la poule reconnaissante,
Obtenir, pour le moins, deux beaux oeufs chaque jour.
L'ingrate trompa son attente:
Se gavant sans mesure et sans discrétion,
Elle devint trop grasse, et partant impuissante;
Enfin, elle mourut d'une indigestion.

Gardons-nous, mes amis, de l'infâme avarice,
Mais n'allons pas, pour fuir ce vice détesté,
Nous jeter dans un autre vice...
La folle prodigalité !





Sources: Fables, par Théodore Lorin.
               © Regards et Vie d'Auvergne.
               http://www.regardsetviedauvergne.fr/
               Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.

Contenu sponsorisé

Aucun commentaire:

Abonnez vous à ce blog :

Inscrivez une adresse mail ci-dessous, renseignez la vérification anti-robot, cliquez sur le lien du mail que vous recevrez et voilà c'est tout simple, vous recevrez un mail à chaque nouvelle publication et rien d'autre.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Derniers articles et archives ;