• Recherche dans ce blog :

    02 mars 2015

    La fable de la poule et de ses deux maîtresses.


    Contenu sponsorisé
    poule

    La Poule ingrate.


    Un Harpagon femelle en son manoir avait
    Une poule, et d'un peu de graine
    Elle la nourrissait à peine:
    Aussi la poule lui donnait
    Tout au plus un oeuf par semaine.
    Lasse de n'en pouvoir tirer aucun profit,
    A sa voisine, un jour, l'avare la vendit.
    Celle-ci jouissait d'une honnête richesse.
    Dans cette opulente maison,
    L'heureux volatile, à foison,
    Trouva des grains de toute espèce,
    Que sa généreuse maîtresse
    Lui prodiguait, espérant, en retour,
    De la poule reconnaissante,
    Obtenir, pour le moins, deux beaux oeufs chaque jour.
    L'ingrate trompa son attente:
    Se gavant sans mesure et sans discrétion,
    Elle devint trop grasse, et partant impuissante;
    Enfin, elle mourut d'une indigestion.

    Gardons-nous, mes amis, de l'infâme avarice,
    Mais n'allons pas, pour fuir ce vice détesté,
    Nous jeter dans un autre vice...
    La folle prodigalité !





    Sources: Fables, par Théodore Lorin.
                   © Regards et Vie d'Auvergne.
                   http://www.regardsetviedauvergne.fr/
                   Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.

    Contenu sponsorisé

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire

    Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela :
    1) Ecrivez votre texte ci-dessous
    2) Choisissez une identité
    3) Cochez la case "je ne suis pas un robot"
    4) Cliquez sur "publier commentaire"
    Et voilà !
    Partagez l'article ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux.
    Merci de votre visite.

    Top 10 des articles les plus consultés :

    Derniers articles et archives ;


    Espace sponsorisé