Recherche dans ce blog :

  • 14 août 2014

    La révolution en Auvergne, à Arlanc.


    Contenu sponsorisé

    CPA Arlanc Puy-de-Dôme
    Arlanc, Puy-de-Dôme.

    L'affaire 25 brumaire an VIII (16 novembre 1799).


    Jean Marmier, originaire de Condat-en-Fenier, Cantal, âgé de 68 ans, ferblantier ambulant, parcourait le 3 messidor an VII, les rues d'Arlanc (Puy-de-Dôme) en demandant la charité.
    il était pris de vin, ne se rappelait pas exactement son nom et disait d'un air prophétique à ceux qui l'assistaient:

      " Que le prince Charles devait entrer à Lyon le jour de la saint Jean, que les émigrés, les seigneurs et les prêtres y rentreraient avec lui et que l'on y installerait un Roi !" 

      Un patriote chatouilleux s'empressa d'aller répéter ces déclarations sans importances à l'agent municipal : Barthélemy Vachier qui en saisit de suite Bonnet-Hector Chapsal, directeur du jury d'Ambert.

     Le verdict:


       -Le Tribunal criminel se montra moins rigoriste et, tout en reconnaissant avec le jury que les propos incendiaires avaient été tenus, il acquitta le prévenu comme ne les ayant pas proférés dans une intention criminelle.




    Contenu sponsorisé

    Sources: Le Tribunal criminel du Puy-de-Dôme, Marc de Vissac.
                 © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
                  Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.
                  http://www.regardsetviedauvergne.fr/

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire

    Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela :
    1) Ecrivez votre texte ci-dessous
    2) Choisissez une identité
    3) Cochez la case "je ne suis pas un robot"
    4) Cliquez sur "publier commentaire"
    Et voilà !
    Partagez l'article ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux.
    Merci de votre visite.

    Top 10 des articles les plus consultés :

    Derniers articles et archives ;


    Espace sponsorisé votre contenu après la pub