Si vous utilisez un bloqueur de publicités, merci de le désactiver pour ce site, pour que celui-ci reste libre et indépendant, merci de votre compréhension.

vendredi 4 octobre 2013

La légende de Sainte Florine, en Auvergne.


Histoire de Sainte Florine.



   
  On a tout lieu de croire que ce fut sous : saint Vénérand, 7ème évêque d’Auvergne (fin du troisième siècle), que la vierge sainte Florine reçut la palme du martyre en Auvergne.


Sainte Florine
Sainte florine
  L’église de Mazoires, dans le canton d’Ardes, possédait autrefois ses reliques, mais une bande de scélérats les détruisit en 1793.

Voici quelle est la tradition du pays : Cette sainte naquit, dit-on, au village de : Stourgoux, dépendance de Mazoires.
  D’une beauté ravissante et d’un charme indicible, elle avait une foi et une piété sans égales. Plusieurs fois de jeunes et lubriques païens avaient cherché les moyens de la séduire, mais n’ayant pu en venir à bout, ils lui donnèrent impitoyablement la mort. 
Après son martyre, il s’opéra sur son tombeau un si grand nombre de miracles, que les fidèles la comptèrent au nombre des Saints.

 Il suffisait, disent les gens du pays, de sortir ses reliques, pour arrêter l’orage et éloigner la grêle qui menaçaient la contrée. 

 Cette sainte a donné son nom à une commune du canton d’Auzon, (Haute-loire).

 



Sources: Etat de l'Auvergne chrétienne.
                © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
                  Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.