Si vous utilisez un bloqueur de publicités, merci de le désactiver pour ce site, pour que celui-ci reste libre et indépendant, merci de votre compréhension.

lundi 29 juillet 2013

Le retour du soudard de guerre.

Le soudard.



 
    Quand le soudard (1) de guerre revint tout mal chaussé, tout mal habillé, il entra à l’auberge et dit à l’hôtesse :

-« Dame l’hôtesse, tirez du bon vin blanc pour le soudard qui n’a pas d’argent ! ».


Et le soudard se mit à table, se mit à boire et à chanter et l’hôtesse à pleurer.

-« Que pleurez-vous dame l’hôtesse ? Vous pleurez votre vin blanc… »

-« Je ne pleure pas le vin de ma cave, je pleure la mort de mon mari… Comme vous lui ressemblez ! »


Alors, le soudard se leva et regardant l’hôtesse en pleurs qui serrait contre elle ses quatre enfants, il s’écria :

-« Qu'as-tu fais méchante femme ! Je t’avais laissé deux enfants en partant et j’en vois quatre à présent ! »

-« Hélas, mon ami ! On m’a écrit de fausses lettres, on m’a dit que tu étais mort et enterré… je me suis remariée…


-« Femme, femme, faisons partage ! Garde les deux petits, moi je prends les deux grands et je m’en retourne au régiment. Je trouverai bien des jeunes filles comme tu as trouvé des amants !


 (Récit de folklore recueilli en Artense)


1) Soudard : homme endurci par la guerre.




Sources : © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
              Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, partagez-le ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux. Merci de votre visite et à bientôt.