Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service publicitaire utilisé sur ce site :(
Soutenez-nous et découvrez comment participer à son fonctionnement en débloquant la monétisation de notre site avec un logiciel de type AdBlock, vous permettrez ainsi, à ce site de rester gratuit, libre et indépendant merci de votre compréhension.

mercredi 20 mars 2013

Les cheveux du Diable, légende du Cantal.

Les cheveux du diable.


Lorsque Dieu le père eut crée notre comté d'Auvergne, il donna la permission à Lucifer, qui s'était tranquillement tenu coi et ne l'avait point contrarié en ses desseins, de bâtir trois villes dans la province.

Le démon se plaça sur un rocher au dessus  de Roussy, arracha un de ses cheveu et le lança du côté de l'Est. Immédiatement Laroquebrou naquit. Un autre cheveu lancé au Midi enfanta Maurs, et enfin le troisième produisit Montsalvy.

Les mauvais plaisants ajoutent que cette visite du diable ne peut être contestée, car elle laissa à sa suite une odeur  brûlée si particulière, que la paroisse actuelle en prit le nom de ROUSSY. (Durif)  




Sources:Littérature Orale de l'Auvergne par Paul Sebillot

               © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, partagez-le ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux. Merci de votre visite et à bientôt.

Rappel : sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, le Top10 des meilleurs articles, etc etc, il y a surement encore plein choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettez un "j'aime" et abonnez-vous à la page Facebook /



A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.