20 mars 2013

Les cheveux du Diable, légende du Cantal.


Contenu sponsorisé

Les cheveux du diable.


Lorsque Dieu le père eut crée notre comté d'Auvergne, il donna la permission à Lucifer, qui s'était tranquillement tenu coi et ne l'avait point contrarié en ses desseins, de bâtir trois villes dans la province.

Le démon se plaça sur un rocher au dessus  de Roussy, arracha un de ses cheveu et le lança du côté de l'Est. Immédiatement Laroquebrou naquit. Un autre cheveu lancé au Midi enfanta Maurs, et enfin le troisième produisit Montsalvy.

Les mauvais plaisants ajoutent que cette visite du diable ne peut être contestée, car elle laissa à sa suite une odeur  brûlée si particulière, que la paroisse actuelle en prit le nom de ROUSSY. (Durif)  




Sources:Littérature Orale de l'Auvergne par Paul Sebillot

               © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela :
1) Ecrivez votre texte ci-dessous
2) Choisissez une identité
3) Cochez la case "je ne suis pas un robot"
4) Cliquez sur "publier commentaire"
Et voilà !
Partagez l'article ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux.
Merci de votre visite.

Espace sponsorisé, la suite après

Top 10 des articles les plus consultés en ce moment

Derniers articles et archives ;

Recherche dans ce blog :

Abonnez vous à ce blog :

Inscrivez une adresse mail ci-dessous, renseignez la vérification anti-robot, cliquez sur le lien du mail que vous recevrez et voilà c'est tout simple, vous recevrez un mail à chaque nouvelle publication et rien d'autre.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner