Espace sponsorisé votre contenu après la pub

  • Recherche dans ce blog :

    27 mars 2013

    Braves noms Ambertois, Puy-de-Dôme.

    Contenu sponsorisé

    Ambert.



    Ambert, Puy-de-Dôme.
    Ambert, Puy-de-Dôme.

    Tourlonias, Quiquandon, Chanteloube, Pichoir,Braves noms Ambertois.




    Tourlonias, Quiquandon, Chanteloube, Pichoir,

    Braves noms Auvergnats que l’étranger dédaigne ;

    Chacun d’eux, est un fruit savoureux du terroir,

    Sous ses piquants, une châtaigne.


    Et quand, les déchiffrant, Poutignat, Molimard.

    Devant l’auberge ou bien la boutique aux fromages,

    Un poète survient, l’œil quêteur, il repart

    Avec une aubaine d’images.


    C’est le jardin public, quoi donc ! Si près des bois ?

    Où les jeux des gamins pressés autour d’un buste

    Et juchés sur le mur, seuls, jaillissent parfois

    Du silence glauque et vétuste.


    La place du marché : des groins reniflant,

    Hors des cages, fleuris en roses indiscrètes,

    La plaintive douceur des veaux, flanc contre flanc

    Liés aux brancards des charrettes.


    En l’ultime quartier tortueux du Passé,

    Les regards des logis dont la façade obèse

    A l’air d’un paysan, le dimanche engoncé

    Dans une blouse qu’on empèse.


    Monté vers le parvis, un grave char à bœufs

    De son odeur de foin, il encense l’église

    Absorbant la clarté des lointains verts et bleus

    Et plus blonde encore que grise…


    Chartoire, Moneyron et Tite-Matichard !

    Toute la ville tient dans ces syllabes rudes

    Et le profil, trop grand pour l’âme et le regard,

    Des montagneuses solitudes.


    De même qu’un enfant mange au creux de sa main,

    Trouvaille du sentier, la fraise ou la framboise,

    Le poète gourmand se délecte en chemin

    De cette récolte patoise.


                                                     Marie-louise Vignon, Ambert, 1922



    Sources : Auvergne Littéraire, Gallica

                     © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
                   Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.
       



    s noms Auvergnats que l’étranger dédaigne ;
    Chacun d’eux, est un fruit savoureux du terroir,
    S
    Contenu sponsorisé

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire

    Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela :
    1) Ecrivez votre texte ci-dessous
    2) Choisissez une identité
    3) Cochez la case "je ne suis pas un robot"
    4) Cliquez sur "publier commentaire"
    Et voilà !
    Partagez l'article ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux.
    Merci de votre visite.

    Top 10 des articles les plus consultés :

    Derniers articles et archives ;