Recherche dans ce blog :

dimanche 13 mai 2012

Une rose pour la fête des Mères.


Fête des Mères.



Fête des Mères


Maman,
 
Elle était blanche sur sa tige,
 
Je m'approchai pour la cueillir,
 
Aussitôt je la vis rougir.
 
Je fus surpris par ce prodige.



Mais à cette heure je conçois
 
D'où vient sa couleur nouvelle,
 
Prévoyant qu'elle était pour toi,
 
Elle a rougi, d'être moins belle.





Sources : © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
              Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.

 

Derniers articles et archives ;