Espace sponsorisé votre contenu après la pub

  • Recherche dans ce blog :

    31

    10 juin 2010

    La dernière passée récit Auvergnat..


    Contenu sponsorisé


    Les faucheurs en Auvergne.


    Moissonneurs.



       C’était là-haut, assez loin derrière le « Domaine-Gris ».
    Les vieux peupliers, coupés à la tête, bordaient sa terre où les jeunes pousses d’un an faisaient une ombre assez claire.
    Piarrichou moissonnait.
    L’alouette joyeuse chantait dans les blés voisins, déjà mûrs. Le vent berçait les épis. Un soleil de feu les dorait. Le soir, doucement, tombait. Comme jamais les cloches se mirent à sonner, tout à coup de trois côtés à la fois : de « Lempty », de « Seychalles », de « Lezoux », et semblaient dire qu’il fallait rentrer chez lui…

    Sa femme faisait son dîner, tranquillement, qui sait ?
    Piarrachou  s’arrêta soudain au milieu de la « passée » (1) pour écouter pendant un moment. Un coup rapide donné à sa faucille pour l’aiguiser et il termina la « passée », mais il n’en recommença pas d’autres. Il avait compris…et il rentra chez lui rapidement. 
    Le soleil était encore assez haut du côté de la montagne.
    Il y avait du nouveau.
    Venu de la caserne depuis moins de dix mois, chez lui maintenant. Marié depuis dix jours à peine.
    Qu’allait dire sa femme ?
    Il lui fallait reprendre le fusil et le sac pour aller au-devant du « Germain » et l’arrêter, pour défendre sa « javelle » (2) et son champ qu’il convoitait depuis longtemps.
    C’était bien dur pour lui de partir.
    Le lendemain, le restant du blé dut attendre pour être coupé, la « javelle » couchée, n’avait personne pour la lever.
    Piarrichou y pensait bien, mais, s’en aller rejoindre pressait plus… !
    Lui dut partit pour « Toul » et il partit pour toujours : il avait dans son champ fait sa dernière « passée ».

    Taurin Saint-Roch

    .
    (1) Passée : c'est chaque tranchée faite dans le blé par le moissonneur avec sa faucille ou par le faucheur dans son pré avec la faux en coupant la récolte.

    (2) Javelle :poignée de blé coupée d'un coup de faucille posée au sol, rassemblées en gerbes puis en meules.


    Sources: Auvergne Littéraire, Taurin Saint-Roch.
                     © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
                      http://www.regardsetviedauvergne.fr/
                Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.

    Contenu sponsorisé

    1 commentaire:

    Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela :
    1) Ecrivez votre texte ci-dessous
    2) Choisissez une identité
    3) Cochez la case "je ne suis pas un robot"
    4) Cliquez sur "publier commentaire"
    Et voilà !
    Partagez l'article ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux.
    Merci de votre visite.

    Top 10 des articles les plus consultés :

    Derniers articles et archives ;