samedi 27 avril 2013

Saint-Roch, en Auvergne.


Saint-Roch.


Saint Roch. pélerinage à chatel guyon

   Pour la fête de Saint-Roch le 16 août : aux Martres d’Artières, on part le matin de bonne heure, à quatre heures du matin ; chacun mène son bétail, même des lapins en panier… à quatre kilomètres du village, près d’une croix en pierre, où sont pendus de nombreux morceaux de pain que le prêtre vient bénir et qu'on donne aux bêtes.
Après la bénédiction de cierges, à la messe on va en procession au lieu-dit la Planche, là on bénit le bétail.
Puis chacun porte les cierges chez soi.

À Vertolaye et Marat, bénédiction du bétail, le curé reçoit en paiement des fromages et des sous : on y va en procession dans l’année, toutes les fois qu'il y a une bête malade. On va à une croix  qui est au milieu de la place.
Pour les personnes malades ont fait la même procession à la croix  de la place, et l’enfant de chœur porte une statue de la Vierge.

Saint Roch.
A Orcet, le jour de la Saint-Roch, les habitants vont chercher le matin des petites pierres dans une carrière qu’ils appellent la carrière de Saint-Roch. Ils les font bénir par le prêtre à la messe, les écrasent, les mettent dans un sachet, qu’ils attachent à une des cornes des vaches.
Chaque vache a son sachet pour la préserver des accidents et des maladies. (En d’autres lieux se sont des petits paquets d’avoine).

A Langeac, une fontaine sainte, est appelée  « Trou de la Mère Agnès », elle se trouve sur la butte : Saint-Roch, qui domine la ville. A l’occasion de la peste de 1630, Sœur Agnès conseilla aux habitants de Langeac de construire sur ce monticule une chapelle sous le vocable de Saint-Roch.


A Boisset, dans le  canton de Maurs en Châtaigneraie Cantalienne, le village fête son saint patron : Saint-Roch le premier dimanche suivant le quinze août. 

Saint Roch.

La vie de Saint-Roch :

   Saint-Roch naquit à Montpellier, en 1280, il perdit de bonne heure ses parents, qui lui laissèrent en mourant une brillante fortune. Roch, après avoir distribué aux pauvres tous ses biens, pris la résolution de se consacrer au service des pestiférés. Il parcourut une partie de l’Italie, pour secourir courageusement les malades de la peste. Mais, de retour en France, il fut arrêté comme vagabond, et jeté en prison, cinq ans après il y mourut, alors âgé de quarante-sept ans. Alors que de nombreux miracles s’opéraient sur son tombeau, pendant le concile général de Constance, la peste désolait la ville où les Pères étaient assemblés ; la pensée leur vint de recourir à l’intercession de Saint-Roch ; on fit une procession où fut portée la statue du Saint, et la peste cessa.

Saint-Roch, saint patron:

  Saint-Roch est le saint patron protecteur et guérisseur des maladies contagieuses, des pestiférés ainsi que des pèlerins, et protecteur des animaux notamment des chiens. De nombreuses corporations en ont fait leur Saint Patron : les boulangers, laboureurs, tanneurs, médecins et guérisseurs, vignerons…
 On trouve dans de nombreuses églises sa statue ou, une chapelle lui est consacrée, sa notoriété va bien au-delà de la France, San-Roque  ou Roqué en Espagne, San Rocco en Italie, Saint-Roch de Québec, etc. etc.
 
Saint Roch.le rocher de saint Flour

Sa légende :

  On dit, qu’il apporta du sein de sa mère une croix rouge sur son corps.
En Italie, ayant  lui-même contracté la terrible peste, il prit le chemin du retour vers la France, très malade, affaibli et défiguré il se serait retirait près de Plaisance. Réfugié dans une grotte au milieu des bois, une source d’eau limpide et vivifiante aurait miraculeusement jaillie tout près de lui. Un jour, le chien d’un riche Gentilhomme nommé Gothard, lui aurait alors apporté un morceau de pain, volés à son maître. Le chien revint plusieurs fois nourrir Roch, mais à force, son maître le suivi et rencontra le Saint, il fut pris d’une grande admiration et devint bientôt son serviteur, allant même quêter en habit de pèlerin, essuyant les moqueries et huées des enfants, et les reproches de toute la noblesse. Gothard finit par abandonner son château, ses amis, et l’élégante société qu’il avait aimée jusqu’alors, dépouillé de tout, ayant donné aux pauvres de la contrée tout ce dont il pouvait disposer, il continua sa vie dans la pratique des vertus évangéliques.
 

La représentation de Saint-Roch :

 
Saint Roch.
   Il est habillé de la tenue de pèlerin de Rome, il porte le signe de la coquille de pèlerin de Saint-Jacques de Compostelle, à la main le bâton de pèlerin le « Bourdon », la  besace en bandoulière, la cape et le chapeau à larges bords, le chapelet accroché à la ceinture, et signe très caractéristique : un chien portant un ou deux pains, une plaie apparaît de sa jambe qu’il présente en relevant un coin de son vêtement, parfois un ange soigne la plaie.





Statue de saint Roch, église de Chas, Puy de Dôme.
Statue de saint Roch, église de Chas, Puy de Dôme.
Saint Roch, église de saint Quintin sur Sioule.
Saint Roch, église de saint Quintin sur Sioule.


Sources : © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
                Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.


Notre sélection livres d'Auvergne :

Merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.