E

  • Recherche dans ce blog :

    19 mars 2014

    Elections Municipales, une petite fable à méditer.

    Contenu sponsorisé

    élections municipales 2014.

    L’homme mécontent de sa maison. 

    Quelle horrible maison !"
    Disait à son voisin un homme impatient, difficile et chagrin.
    "Les portes ferment mal, il y fume sans cesse :
    Enfin mille inconvénients. "
    « Votre habitation, mon cher, je le confesse,
    Lui répond le voisin, a des désagréments,
    J’y trouve, comme vous, quelque chose à refaire,
    Mais procédons par ordre, et mettons-y le temps. »
    De ce conseil si salutaire
    Notre homme ne tint compte. Il appelle un maçon,
    Et commence d’abord par raser sa maison,
    Sûr de la rebâtir plus commode et plus belle.
    Qu’arriva-t-il ?  Notre imprudent,
    En attendant cette maison nouvelle,
    Se vit contraint de coucher en plein vent.

    Abolir les abus, régénérer l’empire,
    C’est fort bien fait assurément,
    Mais dans ce grand travail, hâtons-nous lentement,
    Et gardons-nous surtout du funeste délire
    De ceux qui, dans leur triste et fol empressement,
    Au lieu de réformer, s’empressent de détruire.







    Sources: Les fables par Théodore Lorin.
                   Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.
    Contenu sponsorisé

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire

    Cet article vous a plu, alors n'hésitez pas : laissez un petit commentaire, pour cela :
    1) Ecrivez votre texte ci-dessous
    2) Choisissez une identité
    3) Cochez la case "je ne suis pas un robot"
    4) Cliquez sur "publier commentaire"
    Et voilà !
    Partagez l'article ou faîtes-le connaître sur vos réseaux sociaux.
    Merci de votre visite.

    Top 10 des articles les plus consultés :

    Derniers articles et archives ;