Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service publicitaire utilisé sur ce site :(
Soutenez-nous et découvrez comment participer à son fonctionnement en débloquant la monétisation de notre site avec un logiciel de type AdBlock, vous permettrez ainsi, à ce site de rester gratuit, libre et indépendant merci de votre compréhension.

lundi 19 mars 2018

Le film : Auzat l'Auvergnat à Riom.

Auzat l'Auvergnat, cinéma le Lux Riom.

"Auzat l'Auvergnat."


  Hier dimanche, pour l'une de ses dernières séances, le cinéma Riomois "Le Lux" projetait dans sa salle, un film tourné du coté de Vieille-Brioude et interprété par des habitants du village d'Auzat. Avec cette simplicité qui caractérise les Auvergnats, Bernard et Guite nous ouvrent leur ferme et leur cœur pour nous faire partager cette vie à la campagne, qui, si elle offre certains avantages n'en reste pas moins, parfois, un peu rude et contraignante. Ils nous expliquent que les conditions de vie ont bien changées, les jeunes courageux qui s'installent aujourd'hui sont pris dans la tourmente du toujours plus, toujours plus grand et pour un rapport final toujours aussi minime. La vie de ce village, c'est un peu la même que dans toutes nos campagnes, entre tradition et modernisme, entre joie et peine, il faut être né ici pour comprendre et accepter sont mode de fonctionnement. Pour Eric, ce jeune agriculteur, les vaches laitières ce n'est plus possible, c'est du travail, tous les jours, par tous les temps, malade ou pas il faut traire deux fois par jour. Mais ce village doit survivre, alors, des nouveautés arrivent avec pour la première fois une femme élue maire à la tête d'un conseil municipal mixte. Des jeunes en chantier d'insertion venant parfois de grandes villes, sont contents de travailler aux vignes ou à l'entretien du village. Les travaux des égouts et de la station d'épuration fonctionnant avec des roseaux.
   Heureusement, aujourd'hui certains reviennent au village pour y construire leur maison, d'autres comme agriculteur, artisan ou commerçant. Les vieilles maisons du bourg sont restaurées et habitées par des artistes, ou des retraités comme ce sympathique couple britannique dont le monsieur : John, à bien fait rire toute la salle en déclarant : 
 " Qu'il ne parlait pas encore le français, sauf quand il avait bu quelques verres de vin!"
 Une nouvelle dynamique semble se dessiner, fort heureusement pour la sauvegarde du patrimoine, des traditions et l'esprit si particulier de nos petits villages de campagnes.
   Merci au réalisateur Arnaud Fournier Montgieux pour son travail, ce film touchant nous fait penser aux "Quatre saisons d'Espigoule", qui lui aussi met en scène les habitants d'un village avec beaucoup de talent et de sensibilité. A la fin de la projection il est venu discuter avec le public nombreux et ravi de ce bon moment passé à Auzat...l'Auvergnat.


Albums photos :

Consultez tous les albums dans la colonne de droite.


Sources : texte et photo ©regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog  de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.


Merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.