mercredi 26 avril 2017

L'Auvergne sous la Révolution, propos anti révolutionnaires à saint Amant-Tallende.

Saint Amant-Tallende.

Saint Amant-Tallende.
À cette époque trouble,  il se passait de drôles de choses dans les petites rues de cette bourgade Auvergnate. 

   L'histoire de Georges Gourdon, cultivateur à Saint Amant-Tallende, inculpé de propos anti révolutionnaires, serait une histoire des plus vulgaires, si elle ne s'était, au moment décisif, compliquée d'un incident qui prouve que la rouerie n'est pas d'invention récente et que de tout le temps certains esprits ont aimé à pêcher en eau trouble.

 Le 22 floréal an VII ( 11 mai 1799)

   Le 17 brumaire an VI, une femme, la nommée Marie Senecteyre, belle-fille d'un sieur Ligier Senecteyre, dit "Sans-Quartier", se présentait au bureau du citoyen J. Jactz, commissaire près le Directoire du canton, et racontait que la veille au soir,

mercredi 19 avril 2017

Bannières des communautés des Arts et Métiers d'Auvergne : les Cordiers.

Cordiers. 

Patron : saint Paul, 25 janvier.

CPA Cordiers


   Chez les Cordiers plus que dans tout autre état, on trouve des ateliers plus ou moins importants. Les Cordiers pour la marine, par exemple, qui occupent de longs et grands locaux couverts, ont aussi un plus grand nombre d'ouvriers que nos petits cordiers, filant en plein air, dans des jardins ou le long des routes.
   L'Auvergne, si productive en chanvres les plus estimés, a de tout temps occupé un grand nombre de ces industriels et fait un grand commerce de cordes fines et de moyenne grosseur.
   Les Cordiers, qui gagnent leur vie, comme on le dit vulgairement, à reculons, avaient seuls le droit de faire et de vendre de la corde, des sangles, des licols de crin mêlé de chanvre et des traits pour charrettes et charrues. 
   Ils ne pouvaient pas, suivant leurs statuts, travailler de nuit, à cause des tromperies que l'on pourrait faire. Ils prirent pour leur patron saint Paul au moment de sa conversion, par la raison que ce saint, étant allé sur la route de Damas pour combattre les chrétiens, fut arrêté en chemin par un violent orage, et qu'une voix céleste lui ordonna de retourner sur ses pas, ce qu'il fit aussitôt.
   L'apprentissage était de quatre années, dont étaient exempts les fils de maîtres, aussi bien que de l'examen, pour être reçus à la maîtrise.
   Chaque maître ne devait avoir qu'un apprenti; mais il lui était permis d'en prendre un second la deuxième année du premier apprenti.


Blason des cordeliers d'Issoire




  Les Cordiers de la ville d'Issoire n'avaient pas de communauté particulière, ils étaient réunis aux chapeliers de la même ville.
Blason des cordeliers d'Issoire
Blason des cordeliers de Clermont.

  



   Ceux de la ville de Brioude, aux selliers et aux bâtiers et bridiers de la même ville.
















  Ceux de la ville de Clermont, aux selliers, bâtiers et bridiers de la même ville. D'après le dénombrement des Arts et Métiers fait en 1747, Clermont avait sept cordiers.















Sources : Histoire des communautés des Arts et Métiers d'Auvergne avant 1789, J-B Bouillet.
               © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.



jeudi 13 avril 2017

Visitons l'Auvergne, aujourd'hui : Montaigut le Blanc dans le Puy de Dôme.

Montaigut-le-Blanc, Puy-de-Dôme.


Village de Montaigut-le-Blanc, Puy-de-Dôme, Auvergne.

 Le village :

   Sur la route qui va de Champeix à saint Nectaire, on trouve ce beau village vigneron fortifié au style médiéval,  tel un aigle fièrement perché sur sa colline granitique au-dessus de la vallée de la Couze Chambon. Les maisons et jardins se superposent jusqu'au vieux château qui domine tout là-haut.

Village de Montaigut-le-Blanc, Puy-de-Dôme, Auvergne.

 Le village étant bâti à flanc de colline, il est préférable de laisser la voiture et gravir à pieds, rues, terrasses et murets de pierres sèches (Pailhats),  escaliers et chemins pour en découvrir toute la

jeudi 6 avril 2017

Retour au pays natal de Jean Maleine..

Retour au Pays natal.

Embort, Cantal Auvergne
Embort, Cantal Auvergne

   Un pays de granits et de fleurettes,
 de brumes rosissantes et de sombre forêts.
 L'effort et les enfantillages, le jeu et la contrainte s'y marient bien
 pour prendre et pousser l'homme.
Henri Pourrat.

  
 La nostalgie du Pays le saisit une nuit, à Rio-de-Janeiro, en écoutant deux matelots parler de l'Auvergne, en patois.
   Un mois après, par un de ces matins lumineux et voilés dont l'automne a le secret, Jean Maleine prenait le train au quai d'Orsay.
   Tout le long du jour, il assista à la fuite éperdue des paysages : banlieue cuivrée, plaine monotone de Beauce, Loire divaguant dans les sables, Sologne aux rondes bleues de pins et de bouleaux, Cher romantique comme un Rhin d'estampes avec ses bois noirs, ses rochers nus et ses donjons croulants.
   Le soir violet surprit le convoi à Eygurande et dans l'air plus vif et quasi montagnard, Jean Maleine respira l'Auvergne toute proche.
   Des fantômes familiers l'accueillirent : pâtis bordés de vergnes, maquis odorants de fougères et de genêts. Les collines basaltiques, en capes dépenaillées de bruyères, semblaient se bousculer pour le recevoir. Des bois soupçonneux se penchaient à son

lundi 3 avril 2017

Une recette de cuisine : Tartines aux morilles et au Salers.

  Tartines aux Morilles et Salers d'Auvergne.

Tartine aux Morilles et fromage Salers
Tartine aux Morilles et fromage Salers

   Nous sommes au tout début du mois d'avril et déjà les Morilles sont de sortie. Ces demoiselles si timides qui savent si bien se cacher parmi les taillis et les feuilles. Et comme c'est encore la bonne période pour consommer notre fameux fromage de Salers, voici une petite idée de recette toute simple, mais qui régalera vos convives.


Ingrédients :

1 tranche de pain de campagne / personne
Crème semi-épaisse
Des Morilles
1 échalote
Sel, poivre 
Fromage de Salers.
Beurre et huile.


Préparation :

   Faire chauffer le beurre et un peu d'huile dans une poêle, ajouter l'échalote émincée, la faire revenir sans trop de coloration et enfin, après les avoir lavées et coupées en morceaux, les morilles.
Laisser cuire une bonne quinzaine de minutes à feu moyen, tout en remuant régulièrement.
Puis ajouter la crème, saler et poivrer, laisser mijoter à feu doux pendant environ dix minutes.
Pendant ce temps, dans une poêle anti-adhésive faire griller les tranches de pain.
Lorsque le mélange morilles crème a bien réduit, le mettre sur les tranches, et pour finir, disposer des copeaux de Salers.
Mettre sous le grill du four pour faire fondre le fromage.


Voilà, c'est prêt, servir chaud avec quelques feuilles de salades ou crudités.

Et... bon appétit.






Sources : texte et photo : © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.


Notre sélection lecture que vous pourriez aimer:

Bonjour, merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, articles, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.