samedi 11 mars 2017

Le langage des fleurs : l’œillet.




L’œillet.
Oeillets de poète

Amour vif et pur.

Comme l’œillet dans un parterre, 
Qui ne fleurit jamais si bien
Que lorsqu'un osier tutélaire 
A ses branches sert de soutien,
Notre amour vif et pur soupire
En s’exhalant de notre cœur,
Et sans un soutien il expire
Avant d'épanouir sa fleurs !

Qui soutiendra notre tendresse
Comme le fait un osier fin,
Quand en éventail il redresse
L’œillet qui fleurit le matin ?

C'est la femme vaillante et sage,
Souple et franche comme l'osier,
Lorsqu'à notre amour sans partage
Elle consent à se lier...

Alors attaché pour la vie,
Notre amour fleurit tous les ans,
Et, comme l’œillet, multiplie
Les belles fleurs de son printemps !


Autre article sur le même sujet : 

Le Langage des Fleurs et Plantes.



Sources texte de Jules Bondon : Les Fleurs, Fabliaux et poésies, 1861.
               Photos : © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.

Bonjour, merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, articles, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.