mardi 27 juin 2017

Les coups de gueule de Jojo : Ah la technologie !

Jojo, n'imprime plus... !

Canon Pixma Mp 800
Canon Pixma Mp800

   Chers lecteurs aujourd'hui nous allons parler technologie, même si Jojo n'est pas un grand technicien informatique, il est exaspéré par toutes ces mises à jour de logiciel. Il ne se passe pas une journée sans que machin ou truc modifie les données de nos appareils. L'année dernière, comme tout le monde, on n'avait pas le choix, Jojo a installé Windows10  grâce à des mises à jour de Microsoft d'abord recommandées puis carrément imposées, car les versions antérieures ne serraient ni compatibles ni mises à jour. Donc, après un gros "plantage" ayant pour responsable Windows10 il a fallu passer par un spécialiste pour installer une version plus "pro" mais payante. Voilà pour Windows10, mais le problème ne s'arrête pas pas là, car en plus, les accessoires et périphériques ne sont pas tous compatibles...   
   L'exemple qui tracasse le plus notre ami Jojo, c'est son imprimante Multifonctions Canon Pixma MP800, une belle machine certes, mais qui laisse Windows10 totalement indifférent. Il refuse de

mercredi 21 juin 2017

Visitons l'Auvergne : Saint-Yorre et son église.



Saint-Yorre, Allier, Auvergne.

Saint-Yorre, mairie.
Saint-Yorre, la Marie et l'esplanade.


   Saint-Yorre est une belle petite ville de plus de 2000 habitants, située près de sa grande sœur Vichy, son nom pourrait venir de saint Tiorre  de Théodéricum remontant à l'époque Romaine, ou de Thierry. Elle est surtout connu pour la multitude de ses sources d'eau minérale, plus de cent, et son aussi pour son industrie de fabrication et transformation de verre. A partir de 1880, le commerce  de son eau minérale prit un essor très important. Tout est parti de la curiosité d'un de ses habitants.
  En 1873, Nicolas Larbaud qui avait remarqué que sur un de ses terrains s'écoulait de l'eau salée, en permanence, et que celle-ci faisait le bonheur des troupeaux. Il entreprit le creusement et la mise en production de ce site.  Il fut plus tard, propriétaire des sources : Prunelle et Saint-Yorre, vice-président de la société des pharmaciens du centre de la France, et membre du conseil d'arrondissement de Lapalisse, De longues et compliquées démarches et batailles administratives eurent alors lieu pour faire valoir son droit à exploiter ces sources, face à la puissante Compagnie fermière des sources de l'Etat.
  Vers 1900 la production de bouteilles tournait autour de 10 millions, alors qu'aujourd'hui, avec le groupement des eaux Minérales du bassin de Vichy on en est à plus de 200 millions.

La mairie :

Saint-Yorre, mairie.
Saint-Yorre, mairie.


L'église saint-Eloi: 

 Moderne et sobre à l'extérieur, mais, richement et joliment décorée.

Saint-Yorre, église saint-Eloi.
Saint-Yorre, église saint-Eloi.

Saint-Yorre, église saint-Eloi.
Saint-Yorre, église saint-Eloi.

Saint-Yorre, église saint-Eloi.
Saint-Yorre, église saint-Eloi.

Saint-Yorre, église saint-Eloi.
Saint-Yorre, église saint-Eloi.

Saint-Yorre, église saint-Eloi.
Saint-Yorre, église saint-Eloi.

Saint-Yorre, église saint-Eloi.
Saint-Yorre, église saint-Eloi.

Saint-Yorre, église saint-Eloi.
Saint-Yorre, église saint-Eloi.


Saint-Yorre.
Saint-Yorre, vestige d'un bourg commerçant.
Bonne visite.




Sources : © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.


mercredi 14 juin 2017

Journées nationales de l'Archéologie 2017.

Archéologie en Auvergne.

Fragments de poteries anciennes, Auvergne.
Fragments de poterie anciennes, Auvergne.

   A l'occasion des journées de l'Archéologie, voici les découvertes de quelques fragments de poteries mis au jour par hasard, lors des travaux de jardinage au fil des années. Attention depuis peu les fouilles délibérées dans le but de trouver des objets sont interdites.


Fragment de poterie ancienne signée, Auvergne.
Fragment de poterie ancienne signée, Auvergne.

Un beau modèle avec la signature du potier, marque de l'atelier ou l'appartenance à son propriétaire.


Les journées de L'Archéologie du 9 juin au 18 juin 2017.


Puy-de-Dôme :

Musée départemental de la Céramique de Lezoux : Expositions, Conférences, Ateliers

Maison Archéologique des Combrailles  de Voingt : Expositions. Visites guidées.

Sommet du Puy-de-Dôme à Orcines,  le temple de Mercure : visites guidées, démonstrations de taille de la pierre, expositions.

Musée Bargoin  de Clermont-Ferrand : Expositions, Conférences, Ateliers.

Site du plateau de Gergovie : spectacles en direct de la guerre des Gaules, visites du vaste site et de son Oppidum.

Fouilles sur le plateau de Corent capitale des Arvernes, terrasse, sanctuaire, monument, un site qui dévoile ses secrets petit à petit, Spectacles : les Gaulois.

Anzat le Luguet : Visites guidées de la mine d'antimoine et de son four.

Ambert : Le GRAHLF à la Bonneterie, Exposition sur l'eau.

Allier :

Musée Anne de Beaujeu de Moulins : Visites guidées, Spectacles, Expositions.

Cantal : 

Musée d'Art et d'Archéologie : Expositions, Conférences.

Haute-Loire :

Chilac, Musée de paléontologie Christian Guth :  expositions de Fossiles, Visites guidées, Projections de l'INRAP.

Cerzat : Falaise du Blot, circuit découverte.

Saint-Germain-Laprade : Abbaye de Doue, Visites guidées.




Sources : Journées Archéologie.fr
                Photos et textes © regardsetviedauvergne.fr

Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.



vendredi 9 juin 2017

L'Auvergne sous la Révolution : les troubles de Besse en 1795.

besse, Auvergne

Troubles de Besse.



4 nivôse an IV (25 décembre 1795)


1) Guillaume Landier, dit "Cottange", 35 ans, marchand.
2) Marie Delaigne, journalière, 37 ans.
accusés présents.
3) Claude Maisonneuve, dit "Babovieux".
4) Jacques Labary.
Accusés contumax.

   Tous domiciliés dans la commune de Besse, sont prévenus de violences et de provocations au rétablissement de la royauté.

  " Les 20, 21 et 22 fructidor an III, les citoyens de la commune de Besse étaient convoqués en assemblée primaire, dans l'église paroissiale, pour émettre leurs vœux sur l"ensemble de la Constitution présentée au peuple Français, et pour procéder au choix de leurs électeurs. Il s'agissait de se prononcer sur cette fameuse charte de l'an III et sur ces fameux décrets de fructidor, testament politique de la Convention Nationale, qui maintenait d'office dans le prochain Corps législatif les deux tiers des anciens représentants.
   Cette Constitution, dont les fantaisies devaient provoquer à Paris les fureurs du 13 vendémiaire, soulevait dans la France entière des protestations et des clameurs.
   A la séance du 20, cependant, les citoyens de Besse n'avaient pas manifesté d'hostilité et l'on avait dressé un procès-verbal d'adhésion au pacte social. Mais le

mercredi 31 mai 2017

Visitons l'Auvergne : l'église de Ruynes-en-Margeride.

Ruynes-en-Margeride, Cantal.


Ruynes en Margeride, église de l'Assomption.

   Avec le beau temps de ce mois de mai nous découvrons en Margeride, un joli village bien tranquille et particulièrement son église.


Ruynes en Margeride, église de l'Assomption.

   Église Notre-Dame de l'assomption, ne cherchez pas son clocher, il n'est pas là, pour le voir il faut s'éloigner du village car, en effet, il se trouve près du cimetière.

Ruynes en Margeride, église de l'Assomption.

Détail de la belle  porte d'entrée.

Ruynes en Margeride, église de l'Assomption.

L'église actuelle a été construite début 1900, sur l'emplacement d'une plus ancienne.
Mais la plus ancienne était où ce trouve le cimetière actuel, donc vers le clocher.


Ruynes en Margeride, église de l'Assomption.

  A voir de près, le retable du XVIII ème  richement décoré avec ses colonnes torsadées et ses niches abritant de nombreux personnages. Il a été entièrement restauré, ainsi que l'intérieur de l'église. A voir aussi un Christ de bois sculpté du XV ème siècle.


Ruynes en Margeride, église de l'Assomption.

Magnifiques vitraux.

Ruynes en Margeride, église de l'Assomption.

Ruynes en Margeride, église de l'Assomption.


Ruynes en Margeride, église de l'Assomption.




Sources : textes et photos : © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.




vendredi 26 mai 2017

Une belle petite plante sauvage de nos jardins : le Sedum.

Sedum des pierres.

Sedum, Orpin.
Sedum, Orpin.

   Le Sédum, Orpin doux, orpin de Bologne ou encore Orpin six angles, est en fleurs en ce moment, ses jolies fleurs jaune vif ressortent bien sur le vert foncé de son drôle de feuillage. Elle est de la famille des crassulacées donc des plantes grasses et charnues. 

Sedum, Orpin.

   Elle n'est pas du tout difficile, elle recherche les endroits ensoleillés et secs, les dessus de vieux murs sont parfaits pour elle. Pas besoin d'arrosage, elle se débrouille très bien toute seule. ses racines se contentent de presque rien, elle pousse et repousse au milieu de pierres, dans les rocailles.

Sedum, Orpin.

   Elle s'installe toute seule et fini par coloniser un petit bout de mur, ses touffes couvertes de petites fleurs donnent vite du charme à un vulgaire tas de pierres. Donc bien venue à elle, on lui laisse le coin qu'elle a choisi pour notre plus grand plaisir.


Sources : Photos et texte : © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.

mercredi 17 mai 2017

Les batailles du Mont-Mouchet et le colonel Gaspard.


Mémorial national de la Résistance du Mont-Mouchet, Auvergne.
Mémorial national de la Résistance du Mont-Mouchet, Auvergne.

Le Mont-Mouchet.

   Les monts de la Margeride, cette vaste région montagneuse, vallonnée, un peu sauvage, boisée et calme où il semble faire bon vivre, ont été, pourtant, le théâtre  d'importantes opérations militaires durant la seconde guerre mondiale. Les paisibles villages de ce secteur ont connu des moments difficiles, la population a souffert et a été victimes de nombreuses exactions.  Ruynes-en-Margeride, Pinols, Clavières, Lorcières et bien d'autres.  
Mémorial national de la Résistance du Mont-Mouchet, Auvergne. Uniforme du colonel Gaspard

Uniforme du Colonel Gaspard
Médaille d'officier de la Résistance
Médaille de l'Ordre de la Libération.
Brassard F.F.I.

   "Gaspard" 

   De son vrai nom : Emile Coulaudon, ce Clermontois,  était le chef des Forces Françaises de l'Intérieur pour la région Auvergne, Colonel de la région R6. Auparavant,  il avait été responsable du mouvement MUR pour le Puy-de-Dôme et chef de l'armée secrète (A.S). Son courage et son

mercredi 10 mai 2017

Au jardin avec Marie-Jeanne : Les saints de Glace en Auvergne.

Saint Mamert, saint Pancrace et saint Gervais (Servait). 

"Attention le premier des saints de glace, souvent, tu en gardes la trace !"

  Bonjour à toutes et tous.
    Nous sommes le 10 mai, demain commencent les saints de glace, voilà donc les terreurs de mai  des jardiniers, viticulteurs et de tous ceux qui vivent avec la nature, entourés de fleurs et arbustes. Depuis deux mille ans d'observation et à force de déconvenues, catastrophes, mauvaises récoltes, les gens de la campagne sont tous au courant, "en mai prend bien garde à ces satanés trois jours : 11, 12 et 13".  Ce sont là, les fameux "Saints de glace" ou les" quatre Cavaliers du froid", à force de croyances, proverbes, adages et dictons souvent vérifiés... mais jamais prouvés. Les trois redoutables personnages ont un "chef" : saint Urbain qui, lui, indiquerait de façon "sûr" la fin de tous risques de gelées le 25 mai !

"Quand saint Urbain est passé, le vigneron est rassuré."

 Pourtant, pour les scientifiques et météorologistes, plus "terre à terre"  il y a une explication.  S'ils constatent parfois les effets dévastateurs pendant cette période précise, ils ont une interprétation bien moins poétique, et religieuse de la chose. Pour eux, pendant ces jours-là, la planète traverse une zone particulièrement encombrée de poussière d'étoiles, ce qui diminue l'ardeur des rayons solaires et, ainsi participe à une baisse des températures nocturnes sur un sol encore frais. On dit aussi que la fonte des neiges absorbe une grande quantité d'énergie donc de chaleur. De plus cette période ne peut plus être en phase avec ces pauvres saints, compte tenu des décalages des fêtes religieuses occasionnés au fil des siècles. En 1917, les trois jours des saints de glace furent des "saints de feu" ;  jamais on avait relevé de telles températures : A Paris : 18° le 11, 21° le 12 et le 13 !
   De nombreux jardiniers, souvent les plus âgés, pour rien au monde, ne planteraient, tomates et melons au jardin et ne sortiraient les  géraniums  avant la fin de ces quatre jours. Pourtant, cette année 2017 si particulière pour la météo, les lilas sont en avance, le muguet est fleuri avec 15 jours d'avance, même chez nous en Auvergne. Il faut bien admettre qu'au niveau du climat, les choses évoluent à grande vitesse,  c'est le réchauffement climatique dit-on. Les fameux saints avaient de l'avance cette année, les gelées ont fortement endommagé les cultures dès la fin avril avec des températures négatives plusieurs nuits. Le jardin de Jeannine s'en souvient. 


"Avant saint Servais, point d'été, après plus de gelées."

Et la lune Rousse ?

   La nouvelle lune qui suit Pâques, cette année le 26 avril, aurait aussi une mauvaise influence sur les végétaux. Mais en réalité, cette pauvre lune n'y est pour rien, elle n'est pas non plus rousse, elle est plutôt blanche comme...neige. Elle est juste là au moment des dernières gelées, du vent du nord froid et sec et donc des nuits sans nuage, alors on lui attribue cette triste réputation.

    Alors,  cette année, au diable (pardon) les saints de glace, notre amie Marie-Jeanne  a pris le risque :

   " Tomates plantées dehors, oui ! Et géraniums sortis, aussi ! Avec des températures comme aujourd'hui ce serait vraiment étonnant qu'il y ait des gelées dans les jours à venir."


Les photos des gelées :



Gel de fin Avril, les cerisiers.
Gel de fin Avril, les cerisiers.

Gel de fin Avril, les figues.
Les figues, bien rousses.

Gel de fin Avril, les hortensias
Les hortensias.

Gel de fin Avril, la vigne.
La vigne qui était en fleurs.

Gel de fin Avril, les pommiers
Les pommiers à la floraison prometteuse.

Gel de fin Avril, les rosiers.
Les boutons de rosier, un peu en avance, il est vrai.

 A suivre.







Sources : Jeannine, © regardsetviedauvergne.fr.
Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.






mardi 2 mai 2017

Visitons l'Auvergne en poème, de Royat à Saint-Nectaire.

Petite suite Auvergnate.

Royat Puy-de-Dôme
Royat Puy-de-Dôme


Royat dans son nid, les fontaines,
L'église jaune et ses créneaux,
La chanson de la Tiretaine,
Les pauvres femmes en futaine,
L'élégance du parc des Eaux.

Tic-tac des moulins des scieries,
Route blanche, vertes prairies,
Fontanat qui rie au soleil,
Tandis que limpide et vermeil,
Le flot roule des pierreries.

Lafont, village singulier
D'où, comme une biche au hallier,
La Tiretaine prend sa course,

mercredi 26 avril 2017

L'Auvergne sous la Révolution, propos anti révolutionnaires à saint Amant-Tallende.

Saint Amant-Tallende.

Saint Amant-Tallende.
À cette époque trouble,  il se passait de drôles de choses dans les petites rues de cette bourgade Auvergnate. 

   L'histoire de Georges Gourdon, cultivateur à Saint Amant-Tallende, inculpé de propos anti révolutionnaires, serait une histoire des plus vulgaires, si elle ne s'était, au moment décisif, compliquée d'un incident qui prouve que la rouerie n'est pas d'invention récente et que de tout le temps certains esprits ont aimé à pêcher en eau trouble.

 Le 22 floréal an VII ( 11 mai 1799)

   Le 17 brumaire an VI, une femme, la nommée Marie Senecteyre, belle-fille d'un sieur Ligier Senecteyre, dit "Sans-Quartier", se présentait au bureau du citoyen J. Jactz, commissaire près le Directoire du canton, et racontait que la veille au soir,

mercredi 19 avril 2017

Bannières des communautés des Arts et Métiers d'Auvergne : les Cordiers.

Cordiers. 

Patron : saint Paul, 25 janvier.

CPA Cordiers


   Chez les Cordiers plus que dans tout autre état, on trouve des ateliers plus ou moins importants. Les Cordiers pour la marine, par exemple, qui occupent de longs et grands locaux couverts, ont aussi un plus grand nombre d'ouvriers que nos petits cordiers, filant en plein air, dans des jardins ou le long des routes.
   L'Auvergne, si productive en chanvres les plus estimés, a de tout temps occupé un grand nombre de ces industriels et fait un grand commerce de cordes fines et de moyenne grosseur.
   Les Cordiers, qui gagnent leur vie, comme on le dit vulgairement, à reculons, avaient seuls le droit de faire et de vendre de la corde, des sangles, des licols de crin mêlé de chanvre et des traits pour charrettes et charrues. 
   Ils ne pouvaient pas, suivant leurs statuts, travailler de nuit, à cause des tromperies que l'on pourrait faire. Ils prirent pour leur patron saint Paul au moment de sa conversion, par la raison que ce saint, étant allé sur la route de Damas pour combattre les chrétiens, fut arrêté en chemin par un violent orage, et qu'une voix céleste lui ordonna de retourner sur ses pas, ce qu'il fit aussitôt.
   L'apprentissage était de quatre années, dont étaient exempts les fils de maîtres, aussi bien que de l'examen, pour être reçus à la maîtrise.
   Chaque maître ne devait avoir qu'un apprenti; mais il lui était permis d'en prendre un second la deuxième année du premier apprenti.


Blason des cordeliers d'Issoire




  Les Cordiers de la ville d'Issoire n'avaient pas de communauté particulière, ils étaient réunis aux chapeliers de la même ville.
Blason des cordeliers d'Issoire
Blason des cordeliers de Clermont.

  



   Ceux de la ville de Brioude, aux selliers et aux bâtiers et bridiers de la même ville.
















  Ceux de la ville de Clermont, aux selliers, bâtiers et bridiers de la même ville. D'après le dénombrement des Arts et Métiers fait en 1747, Clermont avait sept cordiers.















Sources : Histoire des communautés des Arts et Métiers d'Auvergne avant 1789, J-B Bouillet.
               © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.



jeudi 13 avril 2017

Visitons l'Auvergne, aujourd'hui : Montaigut le Blanc dans le Puy de Dôme.

Montaigut-le-Blanc, Puy-de-Dôme.


Village de Montaigut-le-Blanc, Puy-de-Dôme, Auvergne.

 Le village :

   Sur la route qui va de Champeix à saint Nectaire, on trouve ce beau village vigneron fortifié au style médiéval,  tel un aigle fièrement perché sur sa colline granitique au-dessus de la vallée de la Couze Chambon. Les maisons et jardins se superposent jusqu'au vieux château qui domine tout là-haut.

Village de Montaigut-le-Blanc, Puy-de-Dôme, Auvergne.

 Le village étant bâti à flanc de colline, il est préférable de laisser la voiture et gravir à pieds, rues, terrasses et murets de pierres sèches (Pailhats),  escaliers et chemins pour en découvrir toute la

jeudi 6 avril 2017

Retour au pays natal de Jean Maleine..

Retour au Pays natal.

Embort, Cantal Auvergne
Embort, Cantal Auvergne

   Un pays de granits et de fleurettes,
 de brumes rosissantes et de sombre forêts.
 L'effort et les enfantillages, le jeu et la contrainte s'y marient bien
 pour prendre et pousser l'homme.
Henri Pourrat.

  
 La nostalgie du Pays le saisit une nuit, à Rio-de-Janeiro, en écoutant deux matelots parler de l'Auvergne, en patois.
   Un mois après, par un de ces matins lumineux et voilés dont l'automne a le secret, Jean Maleine prenait le train au quai d'Orsay.
   Tout le long du jour, il assista à la fuite éperdue des paysages : banlieue cuivrée, plaine monotone de Beauce, Loire divaguant dans les sables, Sologne aux rondes bleues de pins et de bouleaux, Cher romantique comme un Rhin d'estampes avec ses bois noirs, ses rochers nus et ses donjons croulants.
   Le soir violet surprit le convoi à Eygurande et dans l'air plus vif et quasi montagnard, Jean Maleine respira l'Auvergne toute proche.
   Des fantômes familiers l'accueillirent : pâtis bordés de vergnes, maquis odorants de fougères et de genêts. Les collines basaltiques, en capes dépenaillées de bruyères, semblaient se bousculer pour le recevoir. Des bois soupçonneux se penchaient à son

lundi 3 avril 2017

Une recette de cuisine : Tartines aux morilles et au Salers.

  Tartines aux Morilles et Salers d'Auvergne.

Tartine aux Morilles et fromage Salers
Tartine aux Morilles et fromage Salers

   Nous sommes au tout début du mois d'avril et déjà les Morilles sont de sortie. Ces demoiselles si timides qui savent si bien se cacher parmi les taillis et les feuilles. Et comme c'est encore la bonne période pour consommer notre fameux fromage de Salers, voici une petite idée de recette toute simple, mais qui régalera vos convives.


Ingrédients :

1 tranche de pain de campagne / personne
Crème semi-épaisse
Des Morilles
1 échalote
Sel, poivre 
Fromage de Salers.
Beurre et huile.


Préparation :

   Faire chauffer le beurre et un peu d'huile dans une poêle, ajouter l'échalote émincée, la faire revenir sans trop de coloration et enfin, après les avoir lavées et coupées en morceaux, les morilles.
Laisser cuire une bonne quinzaine de minutes à feu moyen, tout en remuant régulièrement.
Puis ajouter la crème, saler et poivrer, laisser mijoter à feu doux pendant environ dix minutes.
Pendant ce temps, dans une poêle anti-adhésive faire griller les tranches de pain.
Lorsque le mélange morilles crème a bien réduit, le mettre sur les tranches, et pour finir, disposer des copeaux de Salers.
Mettre sous le grill du four pour faire fondre le fromage.


Voilà, c'est prêt, servir chaud avec quelques feuilles de salades ou crudités.

Et... bon appétit.






Sources : texte et photo : © regardsetviedauvergne.fr
Regards et Vie d'Auvergne le blog des Auvergnats, de ceux qui l'aiment et de ceux qui ne la connaissent  pas.


mardi 28 mars 2017

Testé pour vous : le resto "En Attendant Louise" à Ménétrol, Puy-de-Dôme.

EAL

  Récemment, nous avons testé pour vous : "En Attendant Louise" un bar restaurant de la région Riomoise, à Ménétrol . Ce petit village cher à mon cœur d'enfant, a su garder encore quelques commerces malgré la concurrence de la zone commerciale toute proche. Jadis simple bar/journaux, c'est maintenant devenu un restaurant bien connu des amateurs de bonne cuisine et de moments conviviaux. La place de l'église toute proche offre un grand espace idéal pour le stationnement sous les arbres. A midi et demi, en semaine, la salle était pratiquement pleine, il vaut mieux réserver.  C'est dans une très bonne ambiance, sous le portrait bienveillant de

jeudi 23 mars 2017

Légendes et superstitions d'Auvergne : le Pommier du baptême.

Fleurs de pommier.

Le Pommier du Baptême.

   Autrefois, le jour de la naissance ou du baptême d'un enfant, il était d'usage, dans certaines familles, de planter un arbre fruitier en l'honneur du nouveau venu en ce monde. De vieux contes parfois patois rappellent cette coutume, ils sont empreints de sentiments qui nous ont paru délicats et que nous avons essayé de traduire dans les strophes suivantes :


Petit pommier, planté par mon grand-père,
A mon baptême, un soir joyeux d'avril,
Petit pommier, dresse ta tête fière, 
Forte à narguer la bise et le grésil.
Fils du jardin, roi de ce coin de terre,
Fête aujourd'hui ton vingtième printemps,
Bois le soleil versé sur tes vingt ans !

Fleurs de pommier.

Avril sourit pour parer ta jeunesse,
Petit pommier, savoure sa chaleur,

lundi 20 mars 2017

Visitons l'Auvergne : Sauxillanges dans le Puy-de-Dôme.

Sauxillanges

 Bonjour à toutes et tous, pour une de nos premières promenades de printemps, nous voici à Sauxillanges au pied du Livradois-Forez. Le soleil est au rendez-vous pour une visite de ce beau village Auvergnat entouré de verdure.

L'église de la Nativité de Notre-Dame:

Eglise Romane du Xè siècle, remaniée plusieurs fois.

Sauxillanges , l'église.


 
Sauxillanges , l'église.
Sauxillanges l'église.

L'eau omniprésente :

Sauxillanges , ancien moulin
Sauxillanges , bief et ancien moulin


 
On rencontre de nombreux lavoirs, un bief et d'anciens moulins sur ce secteur bien arrosé par plusieurs ruisseaux, l'Eau-Mère, l'Ailloux, la rivière de

Notre sélection lecture que vous pourriez aimer:

Bonjour, merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, articles, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.