mercredi 13 avril 2016

Communautés et Métiers d'Autrefois en Auvergne : Charretiers .

CPA charretier, Auvergne

Charretiers.



Blason des Charretiers de Maringues, Auvergne.
D'azur, à un tranchet d'Or posé en pal,
Accosté à dextre d'une peau de même,
Et à senestre d'un fouet aussi d'Or.



   La situation où se trouve placée la ville de Maringues, au centre de la Limagne, pays des plus productifs en céréales et très commerçant, a nécessité de tous les temps un grand nombre de charretiers pour le transport des grains dans les marchés de Clermont, de Riom, d'Aigueperse , de Lezoux, etc... et pour le transport des productions des nombreuses tanneries. 

   Les charretiers étaient tenus, suivant les ordonnances et règlements, comme ils le sont de nos jour, de poser sur leurs charrettes des plaques où étaient inscrits, en lettres très lisibles, leurs numéros et leurs noms et surnoms.
   Il leur était expressément recommandé de mener leurs charrettes sagement et à pied dans les villes, de se tenir à coté et non devant ou  derrière, et de ne pas faire trotter leurs chevaux.
   Les charretiers de Maringues  n'avaient pas de corporation particulière, ils étaient réunis aux Chamoiseurs de la même ville.



Sources : Histoire des communautés des Arts et Métiers de l'Auvergne avant 1789, par J-B Bouillet.
© Regards et Vie d'Auvergne.
http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.






Merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.