samedi 28 juin 2014

C'est pas sorcier -AUVERGNE : UNE REGION QUI A DU CRATERE

L'Auvergne et ses 200 volcans.




   L'émission :


 "C'est pas sorcier" de France 3  a visité l'Auvergne dernièrement, pour nous faire découvrir et mieux comprendre sa spécialité, non pas les fromages, mais les volcans.
Éruptions explosives, magma, coulées et orgues basaltiques on apprend tout sur le sujet avec les explications et l'humour de Jamy. Musée du volcanisme à ciel ouvert voilà bien  la définition de Sabine qui résume le mieux cette région unique en Europe. Elle et son compagnon d'aventures Frédéric, "Fred" parcourent les Monts du Cantal et les Monts-Dore jusqu'à la Chaîne des Puys.  



Sources: C'est pas sorcier, France 3, You tube.
              © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
              Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.


jeudi 26 juin 2014

Visitons l'Auvergne : Maringues, la maison dite des sept péchés capitaux.

La maison des sept péchés capitaux de Maringues, Puy-de-Dôme.


Maringues, Puy-de-Dôme, la maison des sept péchés capitaux.
Maringues, Puy-de-Dôme, la maison des sept péchés capitaux.

Maringues:


CPA Maringues, maison des  7 péchés capitaux
La même maison avant.


    Belle et vivante petite ville de la  Limagne Auvergnate,  à 30 kilomètres de Clermont-Ferrand, Thiers  et Vichy. Elle est   juchée au pied de la Morge et possède un beau centre moyenâgeux. Outre ses remarquables anciens ateliers de tanneries datant du XIIIe siècle (un musée leur est consacré), on peut aussi admirer au détour de petites rues, de vieilles maisons comme  celle-ci aux curieuses façades à pans de bois dite Maison des sept péchés capitaux, à l'angle de la rue de Bouillon.












Maringues, Puy-de-Dôme, la maison des sept péchés capitaux.
Détail de modillon.

   Cette maison date du XV ou XVI è siècle, son nom vient de ses sept petits modillons de pierre sculptés au pied de chaque pans de bois qui restent assez énigmatiques quant à leur représentation.
 Demeure de notable ou riche commerçant, peu de piste pour connaître celui qui l'a fait construire et surtout pourquoi ces étonnants petits personnages en façade.













Les sept péchés capitaux:


Voici les fameux sept péchés de saint Thomas d'Aquin (qui à l'origine étaient huit !)   Ils sont dit "de tête" car ils peuvent amener à de bien plus grand péchés.

1-L'Avarice avec pour démon Mammon, 
2-La Colère de Satan,
3- l'Envie de Léviathan,
4- la Gourmandise de Belzebuth, 
5-La Luxure de Asmodée,
6-L'Orgueil de Lucifer,
7-La Paresse de Belphégor.

Les modillons :


  Ces petits personnages sont-ils vraiment en rapport avec les fameux sept péchés capitaux ?  Les sculpteurs imagiers de l'époque avaient toujours à cœur de symboliser tout en instruisant et en décorant.

Maringues, Puy-de-Dôme, la maison des sept péchés capitaux.
Autre détail de modillon.

  Pour certains de ses modillons que l'on retrouve même sur les chapiteaux d'églises et cathédrales, ils peuvent prendre des formes  étonnantes, loufoques, cocasses voir carrément  païennes. Ils  étaient semble-il accepté ou tout du moins toléré,  car petits et souvent en grande hauteur, ils cachaient bien subtilement leurs secrets.
Ils pouvaient cacher un message, une réponse à une énigme, représenter l'image de certaines peurs démoniaques, mystiques. Monstres, satyres, personnages grotesques, objets, figures géométriques, animaux et même femmes et hommes  dans des postures des plus curieuses parfois...
Le sculpteur de modillons pouvait apparemment sans crainte  laisser libre cour à son imagination, ses fantasmes et ses peurs, il ne s'imposait aucune censure.






Sources: © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
                 http://www.regardsetviedauvergne.fr/
              Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.









lundi 23 juin 2014

Le coup de gueule de Jojo : Unesco faut-il encore y croire ?

Le Puy-de-Dôme classé à l'UNESCO...!


Bonjour, mais faut-il y croire encore je vous pose la question ?
 -"A quoi donc ? "
-"Mais au classement de notre cher Puy-de-Dôme et de sa faille  par l'UNESCO.
Ce serait extraordinaire que deux sites, du même pays et de la même future région AuvergneRhonesAlpes soient qualifiés dans la même session.
Alors ?
 Ben, nous garderons notre site pour exceptionnel, comme il est, comme on l'aime, unique et bien sage, trop sage peut-être... Mais il restera à nous les Auvergnats, la preuve, on était  1465 personnes il y a peu à se donner la main sur les pentes de ses 1465 mètres.
 Il sera toujours accessible et admiré par des milliers de visiteurs. Il vivra toujours, il sera libre.  Et si un jour, il lui vient l'idée de nous faire un signe, rien qu'un petit signe, sans parler de catastrophes, une secousse, un coup de rein ou de poing, un petit coup de chaleur, alors, les spécialistes de l'extraordinaire, les savants qui savent tout,  à genoux, nous supplierons pour  le mettre dans leurs collections !

En attendant la décision nous croisons les doigts, on ne sait jamais ! Milla Diou !

Vive notre Puy-de-Dôme et sa Faille de la Limagne:

 Vive l'Auvergne grande et belle aujourd'hui  comme demain.


Sources: © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.



vendredi 20 juin 2014

Visitons l'Auvergne : l'église de Dorat, Puy-de-Dôme.

Dorat, département du Puy-de-Dôme.

église de Dorat, Puy-de-Dôme

Eglise de Dorat, Puy-de-Dôme

Cette belle petite église fortifiée juchée sur son promontoire, se dresse fièrement au-dessus de la plaine de la Limagne où coule à ses pieds  la Dore.
Flanquée de ses deux massives tours à créneaux  imprenables elle ressemble plus à une forteresse avec clocher qu'une église de campagne.

église de Dorat, Puy-de-Dôme
église de Dorat, Puy-de-Dôme
 Curieuse par son aspect elle est de style roman à l'origine  avec des côtés gothiques bien visibles.

église de Dorat, Puy-de-Dôme
église de Dorat, Puy-de-Dôme


Étonnant aussi ce contraste des formes et des volumes entre douces rondeurs  à la base et ce clocher pointu couvert d'ardoise presque anachronique. 


Sources: © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.

dimanche 15 juin 2014

Bonne fête à tous les papas.

Bonne Fête aux Papas


CPA Fête des Pères

"Je voudrais que sur la terre tout le monde ait des images comme dans mes rêves bleus, qu'il n'y est plus d'orage et que Papa ne soit jamais vieux " (Henri Salvador)

CPA Fête des Pères
 

"Le rêve du héros, c'est d'être grand partout et petit chez son père". (Victor Hugo)

CPA Fête des Pères

"Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant" (Pythagore)

CPA Fête des Pères

"Pendant le vivant de votre père, observez avec soin sa volonté, 
Après sa mort, ayez toujours les yeux fixés sur ses actions" (Confucius)






Sources: © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
             Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.

mercredi 11 juin 2014

Il y a du monde dans les maisons et les fontaines coulent.

CPA Auvergnats




Minuit !


 Il y a du monde dans les maisons et les fontaines coulent. Ainsi le poivrot se rassure. Solitaire dans la rue vide, il expectore du fond brûlé de sa pomme d’Adam, une vieille chanson. Mais les paroles le terrassent et il titube, somnambulique, dans le large de la rue. Le bistrot l’a évacué dans une raie de lumière, une exhalaison de vinasse et de tabac et les volets pleins de la devanture ont claqué brutalement sur son dos.
Fauché ! On lui a raclé le fond de la poche avec des « Mont-Dore » et des « Anis ».
 Sa Jeanne était venue deux fois le quérir son dernier gosse sur le bras droit et un pauvre sourire dans les yeux. Mais où sont les charmes de ses vingt ans et leur puissance ? Sa poitrine est trop opulente et son ventre rond comme un melon sous le tablier qui ficelle sa taille.
-« Jules ! Viens t’en ! Tu as assez bu !  Il est 10 heures, les enfants dorment, et celui-là a peur quand tu te rentres… »
Mais Jules continue à dévider aux camarades narquois ses incohérents et interminables propos.
-« Tu viens ? »
-« Oui ! »
Et c’est la mère qui s’en va.

 Voyez-vous, quand il a un verre dans le nez, il ne sait plus se retenir, ni s’arrêter, il trouve l’un, il trouve l’autre, les saoulauts se rassemblent toujours. Et ils sont trois, sont quatre, sont six assis autour d’une table. Et ça boit, ça lampe le blanc, ça lèche les petits verres, et ça mousse de la bouche à dire des fariboles aux femmes ! … »
Ah ! Malheur qu’il faut être bête quand on a vingt ans…
Et quand il y en a un qui veut rentrer, il se trouve toujours une ronce pour l’arrêter, sur la route de saint Côme c’est le « Bada » qui ne veille que ces occasions, du côté de saint-Vert, c’est le « Francelou », un vieux retraité marié à une jeune de Paris qui fait la pute son saoul, et du côté de la « Garrille », c’est la vieille  Désirée, celle-là, je sais pas ce qu’elle met au fond de leurs verres, mais, quand ils sortent, ils sont fous… »
Et l’autre nuit, il se rentra comme ça. Il puait, ses yeux brillaient. Il m’attrape par le bras, me pince les fesses et me dit :
-« Sors de dans mon lit, fumier ! »
Je lui disais pourtant que :
-« Jacques, couche toi, fais pas le bruit ».
Mais je sais pas s’il ne me trouve plus bonne pour lui, s’il a les oreilles chaudes ou une autre femme dans la peau, pris de vin, il ne peut plus ni me voir, ni me sentir.
La Jeanne du Jacques déroulait ainsi à ses voisines son interminable plainte, sans retenue, pauvrement avec des exagérations de victime toujours résignée et toujours lamentable. Même quand Jacques était saoul, elle lui restait soumise comme à la fatalité.

La journée, laborieuse, passa sur cette ivresse, et, l’habitude aidant, suffit à redonner du calme aux pensées. Les veillées étaient longues qui, en novembre, offraient leur loisir comme une récompense. Jacques appela son voisin, le Damien et, avec son fils aîné comme quatrième, on put s’installer pour une partie de manille. On tira chopine puis bouteille et, vers huit heures, on interrompit le jeu pour manger des châtaignes de Puy, farineuses et rondes comme des petites  besaces bien pleines. Les châtaignes, c’est comme les pommes de terre violettes du pays : rien de tel pour donner la soif. Et, du verre au marron l’on s’échauffe.
A neuf heures, le Jacques était tout à fait content de la vie, pompette, éveillé, mais tranquille. Il était chez lui et le Damien assez raisonnable pour le retenir. Ses chansons et son jeune temps lui montèrent à la tête et un rayon de sa passion pour sa Jeanneton quand, bergère, il l’embrassait derrière les haies.
-« Milla Diou, où est ce temps ? Fallait pas me chatouiller la barbe Damien, ni me voler les filles qui dansaient avec moi ! »
-« Tu la vois, ma Jeanne ? Elle m’aime quoique je me saoûle ! »
-« Tais-toi, foutreau ! »
-« Elle m’aime, te dis-je ! N’y a que moi pour la soulager ! »
-« Pauvre âne, on dirait qu’on  peut s’en passer… »

   Et jeannette, émoustillée elle aussi, pardonnait tout à fait à son homme à cet instant précis, à cause de sa gouaille, de sa vaillance aux jours anciens, de la manière autoritaire de la ravir, de l’emporter, à cause aussi de cette flambée de vie joyeuse qu’il jetait parfois en feu de joie sur la morne sagesse des autres et le terne ennui des jours.

Mais les gouttes à l’auberge c’était son tombeau !

Lucien Gachon.

Sources: Auvergne littéraire, 1925.
              © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.





samedi 7 juin 2014

La réforme territoriale et le TGV en région Auvergne.


 carte des lignes TGV en France

La  ligne TGV en région Auvergne...Rhône-Alpes.

2012 La promesse du candidat François Hollande aux Auvergnats:

    "Je sais ici ce que vous attendez une ligne TGV ! Vous l'aurez, parce-que ça fait partie de ce que nous devons faire pour des régions comme les nôtres..."


2014 La réforme territoriale:

"Le TGV,  je vous l'avez promis le voilà, votre région Auvergne à maintenant à sa disposition une ligne et bientôt deux, grâce à mon idée de mariage avec Rhône-Alpes" et en plus on fait des économies.

Promesse tenue ?

Grâce à cette réforme des régions,  pour aller prendre le TGV le plus proche de Clermont-Ferrand   il faudra d'abord faire le trajet en TER jusqu'à Lyon la Part-Dieu soit 2h et 47mn de moyenne, quand tout va bien, car pour certains trajets comptez 3h et 46 mn et 11 arrêts !  Puis enfin...  Lyon / Paris gare de Lyon comptez 2 heures et quelques minutes. Mais pour le département du Cantal alors là on arrive à la journée complète...

En voiture, rien de plus facile avec l'autoroute A89, 165 km et 1heure 55mn dommage que le fameux  barreau de Balbigny soit trop court  faute de moyens et vous lâche brutalement sur une nationale.

Le cadeau :


Pour nous contenter, on nous annonce une récompense, de tout nouveaux TER plus modernes, plus rapides  et surtout... plus larges. Quel cadeau  c'est un peu comme si on nous donnait  la cerise mais pas le gâteau !


 Pétition : 

Signez la pétition pour une concertation avant la fusion


Autres articles du blog sur le même sujet:



Carte des nouvelles grandes régions françaises.





Sources : texte et photos, © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
              Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.






lundi 2 juin 2014

Le coup de gueule de Jojo : Moi président je supprimerai l'Auvergne.

  Trois grands projets pour l'avenir de la région Auvergne.


Notre brave Jojo est bien perplexe en ce moment :
"Voilà que l'on nous rabâche que pour faire des économies il faut simplifier les régions de France, il faut des supers régions et réduire leur nombre à douze...."

" Mais, si c'était si simple pourquoi personne n'y avait pensé avant..."


    L'Auvergne, mon Auvergne, celle que j'aime, celle qui me rend si fier est en danger une nouvelle fois, les technocrates bien-pensants, bien installés dans leurs bureaux parisiens veulent repartager le gâteau. Comme les seigneurs au Moyen- Age, on se dispute les terres, les richesses, la rentabilité, le prestige d'abord,  la vie et l'histoire des pauvres gens après. Regroupons, marions, concubinons donc ! Il n'y a plus que ça d'actualité, les régions, les départements, les communes, les écoles, les facs, les hôpitaux, pour moins de paperasse parait-il, moins de gaspillage aussi selon de très grands spécialistes aussi éclairés que rondement rémunérés.

Si je comprends bien, L'Auvergne est trop petite ! Elle est enclavée ! Elle doit prospérer, mettre en avant ses richesses et se vendre à l'international, on en a presque honte, on va bientôt devoir s'excuser d'être de la province, d'être Bougnat. Sachant que seules les régions entières peuvent prétendre au mariage, oublions les découpages par départements et voyons les trois options envisagées :

Auvergne-Centre-Limousin:

   Pour certains, surement très au courant du sujet, la seule solution c'est : une seule  grande super-région Centre. Vaste région allant de Chartres  à Aurillac avec  une multitude de grandes villes: Orléans, Tours,  Limoges, Blois, Bourges pourquoi pas ! Mais qui va avoir l'honneur d'en être la capitale ? On connait les tiraillements pas toujours favorables à Clermont-Ferrand (!) de ces villes lors du projet TGV, ou plutôt POCL Paris, Orléans, Clermont (en réalité la ligne à grande vitesse effleure la région Auvergne entre Vichy et Moulins!) et Lyon.

Auvergne-Limousin:

 Région plus petite et sans doute moins complexe à gérer elle inclut le Limousin. S'il le veut bien, il pourrait être un séduisant prétendant, avec déjà deux départements limitrophes sur trois  la Creuse et la Corrèze, les présentations sont déjà bien avancées, les coutumes locales sont très voisines, le patrimoine  semblable la cuisine, les paysages, beaucoup d’affinités nous attirent. Alors pourquoi pas ensemble, formant ainsi cet axe majeur pour que la France tourne parfaitement rond.   

Rhône-Alpes-Auvergne:

 Pour les fervents défenseurs du principe que les plus grands sont les plus forts et ont toujours raison, la petite Auvergne ne peut continuer à vivre sans sa grande et riche sœur Lyonnaise (voir autre article)  forte de huit départements (déjà unie avec les Alpes !).
 Avons-nous vraiment besoin de mettre nos bonnes terres à la disposition des industriels du couloir de la chimie? Nos entreprises Auvergnates ont déjà du mal à s'implanter dans le Rhône, alors qu'une grande partie des gros travaux et chantiers locaux sont pillés depuis longtemps.  Nos stations de ski du massif central ne risquent-elles pas  de faire les frais de la pression redoutable des Méribel, Chambéry et autres usines à sports de loisirs ? Quel lien en commun aura le paysan du haut Cantal et le savoyard du pays du Mont Blanc ?

carte de france de la pollution


Les études sur la qualité de l'air de cette grande région ne sont pas très attirantes.






carte de France de l'insécurité


La sécurité ou plutôt l'insécurité galopante nous fait redouter le pire.







Lyon capitale de l'Auvergne... certes la place Bellecour est fort belle, mais notre place de Jaude nous y tenons.



En tous cas,  selon la nouvelle mode du mariage pour tous, si on doit  absolument se marier que ce soit alors au moins dans le respect de tous et de la démocratie française c'est-à-dire :

Le mariage oui, mais quand on veut et avec qui on veut !


Boudiou !


Voir aussi l'article de janvier: la nouvelle carte des régions



Sources : © Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne.
               http://www.regardsetviedauvergne.fr/
               Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.




Sélection de livres :

Merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.