jeudi 4 décembre 2014

Fabliau grivois et coquin du Moyen Age : Le sentier battu.

Le sentier battu.(XIIè siècle)


   Celui-là n’est pas sage, qui s’habitue à railler les autres et à les agacer de paroles. Tôt ou tard il en éprouvera honte et chagrin, et l’on pourrait en alléguer plus d’un exemple. Chien hargneux est souvent mordu, dit un vieux proverbe ; ce proverbe a raison. Ceux qu’on a voulu ridiculiser se vengent dès qu’ils en trouvent l’occasion, et alors les traits qu’a lancés le railleur retournent contre lui. Écoutez ce propos une aventure qu’on m’a racontée et qui est vraie.

  On avait annoncé un tournoi entre « Athie » et « Péronne ». Déjà plusieurs chevaliers et des Dames même s’y étaient rendus, les uns pour jouter, les autres pour jouir du spectacle ; et en attendant l’ouverture des jeux, ils cherchaient à s’amuser. Un soir qu’ils se trouvaient ensemble et que la compagnie était en gaîté, quelqu’un proposa de jouer au « Roi qui ne ment ». La proposition ayant été agréée d’une voix unanime, et les hommes par courtoisie ayant préféré une « Reine » ils choisirent pour ce rôle une jeune femme éveillée, maligne, et d’autant plus propre à le remplir, qu’elle avait de l’esprit et parlait bien.

  D’abord la dame, en sa qualité de « Reine », commença par intimer à ses sujets différents ordres. Puis s’avançant successivement vers les joueurs, elle fit à chacun d’eux une question telle que la compagnie pût en être amusée. Enfin elle vint à un chevalier qui l’avait aimée, et qui même l’année d’auparavant, l’avait demandé en mariage ; mais à sa mine chétive…elle n’avait pas voulu de lui !

« Bien tailliez ne semblait mie »
« Pour fere ce que plest amie… »
« Car n’ot (n’avait) pas la barbe crémue… »
« Bien savez le cox (coq) chaponez »
« Est as gélines (poules) mal venus. »


   Ce que vous voyez chez les poules, vous le verrez constamment chez les femmes. Quelque mérite qu’ait d’ailleurs un homme, jouit-il auprès d’elles d’une réputation douteuse, soyez sûr qu’elles l’accueilleront mal, et que toutes, jusqu’aux nonnes et aux béguines, le regarderont de mauvais œil.
Or donc, pour en revenir à notre « Reine », quand elle fut devant le chevalier, elle se mit à rire, et lui demanda si jamais il n’avait eu un enfant. Lui, obligé de dire la vérité, répondit naïvement qu’il osait s’en vanter et n’avait aucune raison pour le croire.

« Je le pense comme vous, répliqua la dame, car, à voir la tige du blé, on se doute sans peine que l’épi est vide ! »

   A ces mots et sans plus attendre, la dame passa vers un autre joueur ; mais toute l’assemblée partit d’un éclat de rire, et l’on se divertit quelque temps aux dépens du pauvre chevalier. Quant à lui, il ne fut certes pas aussi joyeux, et se promit bien de prendre sa revanche s’il le pouvait.
En effet la « Reine », après avoir fini sa ronde, étant obligée de se présenter de nouveau  devant chacun des joueurs pour être questionnée par eux à son tour, elle vint devant le chevalier. La dame avait de très beaux cheveux. Le chevalier la loue sur sa chevelure :

« Mais l’autre… ? Dit-il… Elle est fort tentée de trouver la question impertinente ; cependant, comme, selon les règles du jeu, elle est obligée de répondre, elle dit qu’il n’y en a point d’autre !

« Je vous en crois à mon tour, réplique le chevalier, car j’ai toujours oui dire, quand un sentier est tant battu, il n’y vient point d’herbe… ! »

  Jusqu’à ce moment la belle avait été triomphante. Mais pour le coup on rit sur elle et si fort et si longtemps, qu’elle quitta le jeu et ne dit plus un mot de la soirée.

   Vous qui entendez ce conte, faites-en votre profit, et concluez-en que railler est un métier dangereux, et qui ordinairement porte sa peine avec lui. Quant à moi, je vous ai dit l’aventure de la dame.

« Amen, ci prent mon conte fin ;
Diex vous doint à tous bonne fin. »



Sources : fabliaux et contes du XIIè siècle
              © Regards et Vie d'Auvergne.
               http://www.regardsetviedauvergne.fr/
                Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.






Merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.