jeudi 8 août 2013

De quoi piquer votre curiosité : des moustiques en Auvergne.

Les moustiques en Auvergne.

Moustique


    Après un printemps et un début d'été très arrosé laissant les fossés et les champs recouverts d'eau pendant plusieurs jours, puis les fortes chaleurs, toutes les conditions ont été réunies pour favoriser les nouvelles générations de ces très urticantes bestioles.
   Voilà donc pourquoi nous sommes en ce moment attaqué de toutes parts, pourchassé jour et nuit, de dizaines  de minuscules attaquants qui foncent sur notre jolie peau  fine et dorée avec un  appétit féroce, ne laissant aucune  partie  dénudées intactes et allant même jusqu'à nous piquer à travers les tee-shirts.

Qui sont nos agresseurs ?

    Petite satisfaction, nous n'avons pas pour l'instant, à lutter contre les redoutables moustiques "Tigres" comme certaines régions de France.
Nos agresseurs sont de type  "Culex" et "Anophèle", et ce sont les femelles adultes qui piquent pour se gorger de sang d'animaux et humains,  pour fournir des protéines indispensables à la maturation des œufs.
   Leurs "cibles" seraient détectées à plusieurs dizaines de mètres, par de puissants et très performants systèmes olfactifs qui leurs indiquent avec précisions qui et ou piquer. Les recherches actuelles tendent à faire ressortir que nous ne sommes pas tous égaux, dans les choix de ces charmantes femelles, en effet suivant l'odeur dégagée par  notre peau, respiration et transpiration mais,  aussi nos habitudes alimentaires, fromages, bière et médicaments... certaines personnes sont beaucoup plus appréciées  que d'autres !

Mais comment défendre notre peau !

Melisse
Mélisse
   Pour les faire fuir, car ils n'apprécient pas l'odeur, certaines plantes sont recommandées : la lavande, verveines et mélisse,  les géraniums odorants, les plantes à odeurs de citron, le thym et l'ail, l'absinthe le basilic à petites feuilles et le tabac, mais aussi les répulsifs en aérosols pour les cas les plus importants.
L'utilisation de moustiquaires est très efficace, elles permettent en plus de laisser les fenêtres ouvertes pour aérer et sont appréciées aussi pour regarder la télévision le soir sans être envahi de moucherons, papillons et autres bestioles.


Comment atténuer la douleur lorsque l'on a été "dégusté" :

Plantain
Plantain
   Il semble que là encore les plantes peuvent nous être très utiles, persil, plantain, ail, menthe, trèfle, froissées et appliquées sur la piqûre, un peu de vinaigre.
  Pour les cas sévères on applique des compresses alcoolisées  ou des pommades. (Voir un médecin en cas de doutes)



Mélisse
Mélisse





Persil
Persil

  Vous pouvez signaler les cas d'invasions sur : Vigilance-Moustiques ;

la carte de vigilance moustiques:

carte de France de vigilance moustiques
carte de France de vigilance moustiques





Sources : Vigilance-Moustiques.
                 © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
                   Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.



  

Bonjour, merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, articles, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.