mercredi 26 juin 2013

La fable de l'Abeille et de la Fourmi.

L'abeille et la fourmi.  

 
Près de sa ruche  une Abeille aperçut

Une Fourmi qui cherchait sa pâture.

« Que fais-tu là, chétive créature,

Des plus vils animaux la honte et le rebut ?

Va, criait-elle, fuis de cette demeure ;

C’est celle des reines de l’air ! 

C’est la mienne. Va-t’en vite, ou tout à l’heure… »

« Prenez, dit la Fourmi, prenez un ton moins fier.

La misère, il est vrai, nous menace sans cesse,

Mes sœurs et moi ; mais nos travaux, nos soins

Fournissent à tous nos besoins,

Et nous tiennent lieu de richesse.

La médiocrité sait adoucir nos mœurs,

Et le plaisir pour nous vient après les sueurs… »

-« Tais-toi ! De me parler qui t’a donné l’audace ?

A moi, qui de nos dieux éclaire les autels,

Qui, bienfaitrice des mortels,

De mon nectar les régale par grâce.

N’irrite point mes aiguillons vengeurs,

Retire-toi, va chercher ta vie ailleurs… »

La Fourmi répliqua :


« Dieux ! Faites-nous justice !

Des fleurs entr’ouvrant le calice,

Tu sais en composer et la cire et le miel,

Mais ton cœur distille le fiel ;

Il est gonflé d’orgueil et d’avarice.

Ah ! Quelle horreur d’être riche et puissant !...


La pauvreté n’est pas un vice,

Mais l’insolence en est un grand.


 Halbert




Sources: © Alain-Michel, Regards et Vie d'Auvergne.
               Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne, et de ceux qui ne la connaissent pas.



Notre sélection livres : Auvergne.

Merci de votre visite, sur la colonne de droite découvrez les Albums, archives, Top10 etc etc, il y a surement encore des choses à découvrir. Pour être informé des derniers articles publiés inscrivez-vous au flux ou mettre un "j'aime" sur la page Facebook /


Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou partager via les réseaux sociaux. A bientôt,

Les articles et photos de ce blog sont la propriété de
© Alain Michel Regards et Vie d'Auvergne. Merci de contacter l'auteur pour une copie ou réutilisation.

http://www.regardsetviedauvergne.fr/
Le blog de ceux qui aiment l'Auvergne et de ceux qui ne la connaissent pas.